Ports de pêche de Boudis et d'El Aouana (Jijel) : Bientôt 350 nouvelles places d’accostage | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Ports de pêche de Boudis et d’El Aouana (Jijel) : Bientôt 350 nouvelles places d’accostage

03 avril 2021 à 9 h 24 min

Les ports de pêche de Boudis (Jijel) et d’El Aouana verront bientôt l’installation de 444m d’appontements flottants qui permettront la création de 350 nouvelles places d’accostage pour des embarcations allant jusqu’à 10 m, avons-nous appris auprès de la Direction générale de la Société de gestion des ports de pêche (SGPP).

Selon cette dernière, ce projet vise, d’une part, à «offrir plus de place d’amarrage aux embarcations», de l’autre, à «mieux organiser l’accostage dans le but d’améliorer et d’assurer une meilleure sécurité de navigation telle que exigée par les normes d’exploitation portuaires». Outre la création de nouvelles places d’accostage dans la wilaya, l’action vise aussi à «régulariser en premier lieu l’existant et offrir l’excédent aux nouvelles demandes».

Pour ce faire, la SGPP a engagé un montant de 80 millions de dinars et confié à l’EPE Rouiba Eclairage, une filiale de Sonelgaz spécialisée notamment dans la fabrication d’éléments en acier galvanisé.

Au port de Boudis, nous avons remarqué que les tuyaux assurant la flottabilité, associés aux éléments en acier galvanisé portaient l’estampille de Maghreb pipe, une entreprise basée à M’sila spécialisée dans les tuyaux et raccords en PRV (plastique à renfort de verre), des canalisations, selon le site cette entreprise «déjà utilisés depuis plus de 40 ans dans les environnements les plus corrosifs».

L’installation des quais flottants et des blocs d’ancrage en béton armé, qui se trouvent notamment déjà dans l’enceinte du port de Boudis, devrait débuter en ce début avril pour être achevée au mois de septembre prochain.

Ces 37 nouveaux appontements de 12m chacun, dont 22 pour Boudis et 15 pour El Aouana, porteront les nouvelles capacités à 901 embarcations (479 à Boudis et 422 à El Aouana) contre 551 (269 et 282) actuellement, soit une augmentation de 63% par rapport à l’existant. Les nouvelles places d’accostage seront ainsi au nombre de 210 à Jijel et 140 à El Aouana. La SGPP nous précisera que cette action qui touche tous les ports de pêche du pays s’inscrit dans un plan de développement qu’elle a élaboré et financé par le Groupe Serport à hauteur de 5 milliards de dinars.

Outre l’installation d’appontements flottants, ce plan comprend aussi des plans d’amarrage, des abris d’hivernage (garage à bateaux), des stations d’avitaillement en carburant et lubrifiant, les élévateurs à bateaux, des locaux et hangars et enfin les voiries et réseaux divers.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!