715 projets pour le programme de rattrapage | El Watan
toggle menu
vendredi, 19 avril, 2019
  • thumbnail of elwatanwe20190419

715 projets pour le programme de rattrapage

17 janvier 2019 à 10 h 00 min

Un total de 715 projets touchant 626 localités de la wilaya de Jijel seront mis en œuvre dans le cadre du programme de rattrapage décidé par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui, à la mi-septembre 2018 dédié à l’amélioration du cadre de vie des citoyens et à l’encouragement à leur  retour vers les zones rurales et montagneuses.

A cet effet, le wali, Bachir Far, a présenté, mardi après-midi, devant les responsables de la wilaya et les P/APC, à la salle de conférences de la cité administrative de Jijel, le détail de ce programme d’équipement, totalisant un montant de 14,026 milliards de dinars, réservé par la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales. Les projets destinés à encourager le retour des populations dans 24 communes sont dotés de 3 milliards de dinars affectés à la réalisation des réseaux d’eau et d’assainissement, d’écoles, de salles de soins, d’aires de jeux, d’aménagements et de routes.

Pour faire face aux besoins en programmes d’équipement qui comprennent pratiquement, les mêmes types d’opérations (AEP, assainissement, aménagement des routes, amélioration urbaine, les aires de jeu, les écoles et cantines scolaires…), la commune d’El Milia s’est vue octroyer une somme de 2,38 milliards de dinars, alors que celle de Taher bénéficie de 2,10 milliards de dinars.

Celle de Texenna a été dotée d’une enveloppe de 547,30 millions de dinars, alors qu’El Kennar bénéficie de 345,06 MDA, tandis que l’aménagement de la façade maritime d’El Aouana est programmé pour 300 MDA. Le secteur de l’hydraulique aura à lancer divers projets dans la wilaya pour un montant global de 2 MDA, dont 1,10 MDA pour l’assainissement, avec des travaux de réalisation, de rénovation et d’entretien de réseaux, ainsi que la protection des inondations et 900 MDA pour les réseaux d’eau potable.

En matière de travaux publics, l’enveloppe dégagée est de 2,70 MDA, destinée à des travaux sur les routes communales pour 1 milliard de dinars et un programme pour les routes nationales (RN 43, RN 27, RN 77 et RN105) pour 900 MDA. Pour l’acquisition d’engins de travaux publics et de ramassage des ordures ménagères, un montant de 800 MDA a été réservé. La finalisation des aménagements dans les zones d’activité de Beni Ahmed (Jijel) et Chouf Letnine (Ouled Yahia) va pouvoir se faire avec l’octroi de 250 MDA destinés à l’AEP et au raccordement au réseau électrique.

D’autres zones d’activité destinées exclusivement à la filière aquaculture vont être créées et sont dotées d’un montant de 219 MDA pour leur aménagement. L’équipement du centre des archives de la wilaya est pris en charge à concurrence de 150 MDA, alors que l’aménagement de 6 parkings au niveau des plages et l’acquisition de 10 kiosques bénéficient de respectivement 40 MDA et 28,56 MDA.

On regrettera tout de même que la réalisation d’un deuxième hôpital à Jijel n’ait pas été «dégelée», ou encore la rénovation de celui de Taher, qui souffre de vétusté, sinon un nouvel hôpital pour se donner le temps de bien faire les choses et le réinjecter après dans la carte sanitaire de la wilaya. Le chef-lieu de wilaya, qui prend en charge les malades des communes de Djimla, Beni Yadjis, Texenna, Selma, Kaous, El Aouana, Erraguen et Ziama Mansouria (qui attend toujours son hôpital de 60 lits) disposait dans les années 1980 de deux hôpitaux, avant que l’ancien ne soit réaffecté pour y installer l’Ecole de formation paramédicale.   

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!