Une commission de suivi sera installée prochainement | El Watan
toggle menu
lundi, 21 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191021





Réhabilitation des mosquées de Constantine

Une commission de suivi sera installée prochainement

13 juillet 2019 à 9 h 00 min

Cinq ans déjà se sont écoulés depuis le lancement d’une grande réhabilitation des anciennes mosquées et zaouïas de Constantine. Une opération qui a été entamée en 2014 dans le cadre des préparatifs de la manifestation «Constantine capitale de la culture arabe 2015» (CCCA).

Aujourd’hui, cette grande rénovation concernant 7 mosquées et 12 zaouïas est qualifiée par la population de Constantine de «véritable gâchis patrimonial». Plusieurs lieux de culte se trouvent fermés et exposés à toutes les formes de dégradation. Actuellement, ces infrastructures en état de ruine représentent un véritable danger pour les habitants des environs, après les travaux de décapage et des démolitions, avant l’abandon des chantiers par les entreprises engagées.

Au début et face à ce scandaleux gaspillage du prestigieux patrimoine de la ville, les autorités ont montré une réelle confusion entre la loi régissant l’attribution des marchés et celle relative à la préservation du patrimoine. Cette confusion serait la raison du blocage. Deux ans près l’abandon des travaux, les deux anciens ministres des Affaires religieuses et de la Culture, respectivement Mohamed Aïssa et Azzeddine Mihoubi, avaient affirmé que le problème a été définitivement résolu et que les travaux allaient être repris.

Hélas, la situation n’a pas avancé d’un iota pour la majorité des lieux de culte. Lors de sa visite, jeudi dernier à la zaouïa Rahmania, la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a annoncé l’installation d’une nouvelle commission de suivi des projets. Cette commission sera composée de cadres de la wilaya, dont la mission consiste à suivre régulièrement les travaux d’avancement de chaque infrastructure.

«Nous avons pris des mesures concernant les mosquées et les constructions à rénover. Une commission sera installée prochainement pour accompagner régulièrement les travaux de chaque projet à part», a-t-elle insisté lors d’un point de presse animé à l’Ecole des beaux-arts de Constantine. Elle ajoutera que les maisons de la vieille ville concernées par cette opération de réhabilitation feront également l’objet de suivi de ladite commission.

Par ailleurs, la ministre a évité de répondre à toutes les questions sur les véritables causes du retard signalé dans cette grande opération et sur l’enquête diligentée par les services de la sûreté de wilaya sur la surfacturation dans les projets de réhabilitation entrant dans le cadre de cette manifestation. Notons qu’au niveau de la zaouïa Rahmania, le représentant de l’entreprise n’a pas manqué de soulever les surprises rencontrées lors du décapage. Il a demandé une prolongation du contrat, afin de livrer le projet d’ici la fin de l’année 2019.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
  • Ahcene Lalmas, une légende