Recrudescence des cambriolages à Sidi Mabrouk supérieur : Un phénomène qui devient la hantise des habitants | El Watan
toggle menu
dimanche, 16 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190616

Recrudescence des cambriolages à Sidi Mabrouk supérieur : Un phénomène qui devient la hantise des habitants

09 octobre 2018 à 0 h 00 min

La recrudescence, ces derniers mois, à Sidi Mabrouk supérieur, d’actes de malveillance, notamment des cambriolages à répétition, a de quoi inquiéter. Ce phénomène suscite à présent la crainte des habitants quant à leur sécurité, celle de leurs proches et aussi celle de leurs biens.

Il ne se passe pas en effet une semaine sans que des cas d’agression sur les biens ou les personnes ne soient signalés dans ce quartier commerçant de la ville, à telle enseigne que ce genre de délits a tendance à se banaliser. Ainsi, après plusieurs cambriolages commis dans les lieux le mois passé, notamment celui d’une supérette située à la rue Guerras Abderrahmane et d’une quincaillerie à la rue Horchi Slimane, dont nous nous sommes d’ailleurs fait écho dans une précédente édition, l’on vient de signaler deux autres forfaits du même genre perpétrés dans la nuit de samedi à dimanche derniers dans le même quartier.

Un magasin spécialisé dans la vente de jeux électroniques situé à la rue Horchi Slimane a été ainsi cambriolé vers deux heures du matin par trois individus, lesquels auraient emporté, selon la victime, une marchandise, notamment des consoles de jeux (play-station), dont la valeur est estimée à pas moins d’un million de dinars. Les mêmes voyous ont tenté par la suite de fracturer le rideau d’une boutique de vente de téléphones portables, située au rez-de-chaussée d’une villa à la rue Louab Tahar dans le même quartier, mais ont dû prendre la fuite lorsque les occupants de la villa ciblée, alertés probablement par le bruit, sont sortis à leur rencontre.

Une agression a, d’autre part, été signalée il y a une semaine environ au niveau cette fois-ci du square Beïrut, quand deux malfrats ont délesté un jeune homme de son téléphone portable sous la menace d’armes blanches. Celui-ci n’a dû son salut qu’à l’intervention d’une patrouille de police qui effectuait au moment de l’agression une ronde dans le quartier et qui a réussi à interpeller les deux assaillants après une brève course-poursuite, précisent des témoins de la scène.

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!