«Pas de mesures d’austérité», selon Ouadah | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821



  • Pub Alliance Assurance


Lors de sa visite effectuée ce mardi à Ali Mendjeli, le wali de Constantine Hocine Ouadah a affirmé à El Watan que les projets lancés à Constantine ne subiront pas les mesures d’austérité prises par le gouvernement.

«Pas de mesures d’austérité», selon Ouadah

01 octobre 2015 à 10 h 00 min

Il a ajouté aussi qu’il est évident que les grands projets, qui n’ont pas été encore lancés, ont été différés. Pour lui, ces projets ne font pas partie des priorités de l’Etat. «Je rappelle encore une fois qu’à Constantine, il y a assez de projets lancés, il faut d’abord arriver à les achever. Nous avons de quoi travailler pendant 10 ans», a-t-il déclaré. Il a assuré aussi qu’il n’y a aucune inquiétude à se faire, car tous les projets se déroulent «normalement», surtout ceux qui font partie des priorités du gouvernement et qui ont été financés. «Nous avons de quoi satisfaire les besoins de la population, c’est ce que nous pouvons constater sur terrain. Notons à titre d’exemple le logement, l’éducation, la santé  et l’hydraulique.

Le budget a été débloqué il y a longtemps, alors il n’y aura pas de mesures d’austérité», a-t-il souligné. Le wali a avoué qu’il a toutes les peines du monde pour trouver des entreprises afin de réaliser certains projets lancés. Pour lui, le plan de charge est au-delà du nombre et des capacités des entreprises. À ce propos, il a affirmé aussi qu’il va signer dans les prochains jours l’arrêté de la résiliation avec le partenaire espagnol, chargé de réaliser le Pavillon des expositions à Aïn El Bey.

Ce projet a été lancé il y a plus d’une année afin d’être réceptionné avant l’évènement Constantine capitale de la culture arabe 2015, mais aucun avancement des travaux n’a été enregistré. Le wali a ajouté qu’il va saisir le gouvernement afin d’obtenir l’autorisation pour contracter avec une entreprise chinoise tout en passant au gré à gré. Selon lui, ce projet sera relancé à la fin du mois d’octobre. D’autre part, et à propos toujours des projets à réaliser à Constantine, le premier responsable de la wilaya a mis en exergue l’importance des terrains occupés par les bidonvilles. Il a expliqué qu’il y a des plans d’occupation après le relogement, tout en prenant en considération les terrains des particuliers.

S’ils auront besoin de ces terrains, d’après lui,  les propriétaires seront indemnisés afin de les exploiter pour des projets de proximité, tels des centres culturels, des lieux de divertissement et autres. Concernant les terrains de l’Etat, ils seront utilisés à bon escient. «Dorénavant nous poursuivrons en justice tous ceux qui se permettront le droit d’occuper les lieux illicitement», a-t-il conclu.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!