Pandémie du coronavirus à Constantine : La saison agricole sauvée | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Pandémie du coronavirus à Constantine : La saison agricole sauvée

02 mai 2020 à 9 h 00 min

En dépit des perturbations en matière de pluviométrie puis la propagation de la pandémie du Coronavirus dans la wilaya de Constantine, le secteur de l’agriculture a pu résister durant cette période critique.

C’est ce qui nous a été confirmé par Yacine Ghediri, directeur des services agricoles (DSA) de la wilaya de Constantine.

Ce dernier affirme que depuis l’apparition de la pandémie, les agriculteurs se sont montrés conscients du danger qui menace la sécurité alimentaire. Ils se sont mobilisés davantage en multipliant les efforts pour satisfaire les besoins de la population. «Constantine est une wilaya leader en matière de production de céréales, nous pouvons dire à ce jour que l’année s’annonce bonne.

Nous avons une superficie emblavée de plus de 90 000 ha. Nous sommes même très confiants et optimistes pour une saison réussie», a-t-il ajouté. Et de poursuivre que sur le plan phytosanitaire, il n’y a eu aucune maladie qui nécessite une intervention particulière, hormis des opérations préventives qui sont en cours.

Elles consistent à lutter contre les maladies cryptogamiques et les mauvaises herbes. Notre interlocuteur précise que les commerçants de produits alimentaires, les vétérinaires et les unités de fabrication d’aliments de bétail ont fait l’objet d’une mesure dérogatoire, qui leur permet d’activer durant le confinement.

La dérogation concerne également les abattoirs de viande rouge et blanche, les apiculteurs et les producteurs des aliments de large consommation.
Pour sa part, le président de la Chambre d’agriculture, Mahmoud Belbedjaoui, a souligné que les exploitants agricoles ont atteint un niveau de professionnalisme très remarquable.

Selon lui, ils ont suivi minutieusement l’itinéraire technique tracé. «D’autant plus qu’un système de distribution d’intrants a été mis en place principalement par la CCLS et les fournisseurs privés. Ces derniers étaient d’une grande aide pour nous durant cette période», a déclaré M. Belbedjaoui.

Ce dernier a avoué que des inquiétudes ont été exprimées par les agriculteurs, suite à «des mauvaises répartitions des pluies» sur les différentes régions.

Des craintes qui se sont accentuées lors de l’annonce du confinement. Mais d’après lui, la situation est devenue maîtrisable à la fin du mois de mars et au début du mois d’avril. «La saison a été sauvée pour les grandes cultures, grâce aux précipitations enregistrées à la fin du mois de février et durant le mois de mars.

Nous avons observé une pluviométrie satisfaisante pour le développement du végétal, avec plus de 300 mm. Soit les légumineuses alimentaires et les légumineuses fourragères», explique le DSA, tout en exprimant sa satisfaction pour l’évolution du couvert végétal. En termes de pré-estimation, le responsable du secteur souligne qu’il est prématuré de se prononcer sur le rendement et la production.

Mais il affirme que cette année sera similaire à la précédente.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!