Les habitants tirent la sonnette d’alarme | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190825



  • Pub Alliance Assurance


Plusieurs cas de jaunisse enregistrés à Benbadis (Constantine)

Les habitants tirent la sonnette d’alarme

15 juillet 2019 à 9 h 00 min

Selon des médecins consultés par les malades, cette situation est due à la consommation d’eau contaminée par le lixiviat.

Au moment où la wilaya de Constantine fête la Journée nationale de l’hygiène, des habitants de la commune de Benbadis, plus connue par El Haria, souffrent des déchets ménagers de la décharge sauvage de Bugarb, située à 450 mètres de leurs maisons.

Samedi dernier, les riverains ont porté leur colère devant le siège de la mairie, pour dénoncer le danger qui menace la santé de 30 000 personnes. Sur des pancartes brandies on pouvait lire : «30 000 habitants sont en danger et le wali s’en fiche complètement.»

«Cancer, rougeole, asthme, jaunisse, eau contaminée et des bestiaux malades à cause de la décharge» et «Nous demandons le changement de l’emplacement de la décharge».

Les habitants tirent la sonnette d’alarme, en affirmant que 62 cas de jaunisse ont été enregistrés la semaine dernière. «Selon les médecins que nous avons consultés, ces cas sont dus à la consommation d’eau contaminée par le lixiviat produit par les déchets ménagers», soutiennent les protestataires.

Ces derniers ont insisté pour nous accompagner sur le site de la décharge pour nous prouver que le casier est complètement saturé. Sur place, nous nous sommes retrouvés face à une montagne de déchets ménagers d’environ 100 mètres de hauteur.

«Plusieurs communes jettent leurs déchets sur ce talus, qui s’est affaissé à cause du lixiviat. Donc, vous pouvez imaginer l’effet néfaste de ce liquide qui s’est propagé sous les terrains agricoles. Aujourd’hui, 22 000 arbres fruitiers risquent d’être contaminés»,  nous a expliqué un habitant qui nous a servi de guide.

Les citoyens soutiennent qu’ils évitent de consommer  les eaux de source contaminées par ce poison. Notre guide ajoute que ce lixiviat, qui s’est propagé dans l’oued de la localité de Khennaba, a atteint le barrage Bouhamdane, dans la wilaya de Guelma.

«La situation est catastrophique. En dépit des rapports de santé et nos requêtes adressées aux ministères et au wali, aucun responsable n’a accordé la moindre importance à ce problème. Pourtant 80 % des morts enregistrés dans notre commune étaient atteints de cancer», a-t-il fulminé.

Il a rappelé que la région d’El Haria a vu la disparition de 70 espèces d’oiseaux suite à la réalisation de cette décharge il y a environ 20 ans. Les protestataires demandent une commission ministérielle afin de déplacer cette décharge non conforme et sauver la vie de milliers de familles.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!