Polémique autour de la salle de cinéma Massinissa d'El Khroub : La mairie affirme n’avoir opéré aucune transformation | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Polémique autour de la salle de cinéma Massinissa d’El Khroub : La mairie affirme n’avoir opéré aucune transformation

09 mai 2020 à 9 h 00 min

Une polémique fait des vagues, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux. Des informations sur une transformation de la salle de cinéma Massinissa à El Khroub en bureau de poste a fait réagir non seulement de nombreux internautes, mais aussi la ministre de la Culture, Malika Bendouda.

Le fait n’est guère anodin, puisqu’il s’agit de l’unique salle de cinéma de la ville, qui demeure également un patrimoine communal, mais aussi culturel remontant aux années 1950.

Interrogé par El Watan sur la véracité de ces informations, le P/APC d’El Khroub, Boubakeur Seddik Bouras, a été catégorique : «Nous n’avons pas transformé cette salle en bureau de poste et nous ne comptons pas le faire.

La salle existe toujours avec son propre accès et elle est intacte ; elle demeure aussi opérationnelle et peut être exploitée à tout moment.» Le maire ajoute que la commune a agi en réponse aux réclamations des citoyens, notamment les retraités, les handicapés et les démunis, qui ont demandé l’ouverture d’un bureau de poste au centre-ville, après la fermeture de l’ancien bureau situé près du siège de la mairie pour
des travaux de réhabilitation.

Cette fermeture, qui dure depuis plus de deux ans, a énormément pénalisé ces catégories, contraintes de se déplacer jusqu’au bureau de poste de la cité 900 Logements, situé à près de 5 km du centre-ville, avec les difficultés de trouver un moyen de transport en ces temps de confinement.

«Nous avons pensé à ces gens sans moyens pour leur assurer un service public. Nous n’avons fait qu’aménager l’espace abritant les guichets et non pas la salle de cinéma. Cet espace a été proposé comme bureau de poste temporaire, je le dis bien, en attendant la réouverture de l’ancien bureau, alors que la salle de cinéma reste toujours fonctionnelle», a précisé le P/APC.

Abordé sur cette question et sur le choix de ce lieu précisément, le directeur de wilaya de la poste et des télécommunications, Tayeb Benakhla, a expliqué que son administration a répondu à des demandes insistantes de la part des habitants de la ville d’El Khroub.

«L’espace proposé par la commune pour être aménagé en bureau de poste temporaire dans les guichets offre les conditions nécessaires en matière de sécurité ; je rassure les habitants d’El Khroub que nous n’avons pas touché à la salle de cinéma, qui reste fonctionnelle ; nous avons agi pour assurer la continuité du service postal dans une zone à forte densité», a-t-il affirmé.

Dans la rue à El Khroub, la question alimente encore les débats, même si la plupart des citoyens que nous avons interrogés ne sont pas contre ce projet, s’il demeure momentané, pourvu que la salle ne soit pas touchée sous quelque prétexte que ce soit. «Les retraités et les handicapés surtout connaissent d’énormes difficultés pour retirer leurs pensions au niveau du bureau de la cité 900 Logements, en plus il y a beaucoup de monde là-bas et cela crée des tensions avec les employés ; la population a demandé l’ouverture d’un bureau de poste ici à El Khroub-Centre depuis des mois ; si cette solution n’affecte pas un lieu culturel comme la salle Massinissa, elle demeure possible en attendant qu’on nous rouvre l’ancien bureau qui nous rendait d’énormes services, mais sa fermeture a trop tardé», se sont exprimés des citoyens rencontrés à la place Hadjadj Bachir.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!