Association franco-algérienne Ashifa : Dons de matériels et d’équipements médicaux | El Watan
toggle menu
jeudi, 24 juin, 2021
  • thumbnail of elwatan10062021



Association franco-algérienne Ashifa : Dons de matériels et d’équipements médicaux

05 septembre 2020 à 10 h 03 min

L’association franco-algérienne Ashifa vient d’effectuer un don conséquent, constitué de matériels, équipements et produits consommables au profit de deux établissements hospitaliers de l’Est du pays, en l’occurrence l’EPH de Chelghoum El Aïd (Mila) et le Centre hospitalo-universitaire Ben Badis de Constantine (CHUC).

C’est dans le cadre du mouvement associatif et des échanges franco-algériens qu’intervient cette action humanitaire, favorisée par une conjoncture sanitaire inédite qui sévit à travers le monde depuis plusieurs mois. Les dons en question sont estimés à 365 kg dont 225 kg ont été remis au service Covid du CHUC. Ils sont constitués d’équipements de protection dont des masques chirurgicaux, blouses stériles, surblouses, gants… mais aussi médicaux dont des Cpap, lunettes à oxygène, tensiomètres, filtres, cathéters, humidificateurs et autres matériels indispensables à la prise en charge efficiente des malades atteints du coronavirus.

Des équipements, faut-il le rappeler, qui font parfois défaut dans les centres de référence. L’implication toutefois de ladite association dans ce créneau n’est pas une première. Elle a dressé des passerelles de solidarité entre les deux rives depuis sa création, se traduisant sur le terrain par plusieurs programmes d’intervention, notamment au niveau des structures hospitalières des wilayas de l’Est.

Activant dans le domaine de la santé et de la prévention sanitaire, Ashifa, dont l’acronyme signifie «Association Santé humanisme et innovation franco-algérienne) a assuré bon nombre de missions en Algérie dont la dernière remonte au mois de février dernier au niveau du CHU de Constantine.

Elle était composée des Prs Mekki Yahia, Benmakhlouf Samir, Jacques Tebib, Thierry Scheye et Jean Etienne Bazin et avait pour objectif, selon son représentant local, Yacine Boudjada, «de compléter la thérapeutique des malades déjà opérés grâce à des produits indispensables, mais non disponibles en Algérie». Le programme n’a pas porté exclusivement sur les actes médicaux. Il a consacré aussi du temps au débat, notamment en ce qui concerne les sujets d’actualité et de mise à niveau. En 2019, Ashifa a accompli cinq missions en Algérie.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!