Des ivrognes sur un avion d’Air Algérie | El Watan
toggle menu
lundi, 30 mars, 2020
  • thumbnail of elwatan30032020

  • Tombola Alliance


Cela s’est passé sur le vol paris - Constantine

Des ivrognes sur un avion d’Air Algérie

03 février 2019 à 11 h 33 min

Le mépris avec lequel sont traités les passagers à bord des vols d’Air Algérie a atteint des seuils intolérables et impardonnables. Après les records de retard, les désagréments et autres mauvaises surprises, vient s’ajouter le mauvais traitement, dont on n’entend jamais parler dans les autres compagnies étrangères.

Un autre épisode, parmi tant d’autres rapportés souvent par la presse, nous a été révélé par des passagers du vol AH1119, Paris Charles-de-Gaulle – Constantine, du mardi 29 janvier à 17h. «Nous avons vécu une mauvaise expérience lors de ce vol, où il y avait deux individus complètement ivres à bord, qui ont été autorisés à monter dans l’avion, alors qu’ils étaient dans un état second, bien qu’ils aient été signalés à l’embarquement.

Mais, finalement, personne ne leur a signifié qu’il était interdit d’accéder à l’avion dans cet état», nous racontent des passagers de ce vol, qui ont pris attache avec El Watan. La mésaventure ne faisait que commencer, car une fois à bord, des comportements inadmissibles sont survenus.

«D’abord, cela a commencé par de la musique à grands décibels à partir de leurs téléphones portables, avec tous les désagréments que vous pouvez imaginer, alors que les passagers de l’avion assistaient en spectateurs», poursuivent-ils. Les choses ne s’arrêteront pas là, puisque des passagers qui ont osé protester ont eu droit à des propos malveillants.

«A un moment, c’est devenu vraiment insupportable, puisque les deux ivrognes usaient d’un langage des plus crus envers nous, avec des intimidations et des menaces au vu et au su du personnel de l’avion, tout cela parce qu’ils se sont sentis intouchables, mais c’est aussi parce qu’ils n’ont pas été signalés au commandant de bord qui se devait de prendre les mesures réglementaires», protestent nos interlocuteurs, qui ont décidé de saisir le ministère des Transports et la direction générale de la compagnie.

Ces passagers s’étonnent de la facilité avec laquelle des personnes en état d’ébriété ont pu monter à bord d’un avion, avec tous les risques qu’ils peuvent présenter pour la sécurité des passagers et même du personnel. Tout cela se passe sur les vols d’Air Algérie, la seule compagnie qui tolère qu’on touche à la dignité de ses passagers. 

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!