Lycée Moufdi Zakaria à El Haria (Constantine) : Des défaillances qui perdurent | El Watan
toggle menu
samedi, 28 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





Lycée Moufdi Zakaria à El Haria (Constantine) : Des défaillances qui perdurent

22 novembre 2020 à 9 h 38 min

Les parents d’élèves du lycée Moufdi Zakaria dans la commune Ibn Badis (El Haria), dénoncent le manque de moyens et l’état d’abandon dans lequel se trouve cet établissement.

Une situation qui a été soulevée à maintes reprises par les autorités locales, selon eux. «Ce lycée, comme d’autres établissements scolaires de notre commune, souffre de plusieurs défaillances. Notons la dégradation de l’infrastructure, le manque de moyens pédagogiques surtout au niveau des laboratoires, en plus du manque du personnel, dont des agents de sécurité, le directeur et autres. L’absence de toutes ces nécessités a été signalée l’année écoulée par les enseignants et par les parents d’élèves», a déclaré Abdelkader un des parents concernés.

Et de rappeler que leur surprise fut grande lors de la rentrée scolaire le 21 octobre dernier quand ils ont constaté que rien n’a changé à l’intérieur de l’établissement, qui semble être oublié par les responsables du secteur. Les autorités, selon les témoignages des parents, se sont contentées de repeindre le laboratoire, rien de plus. Nos interlocuteurs affirment que le plus important à relever demeure le manque de moyens de nettoiement exigés durant la conjoncture sanitaire actuelle.

Ces défaillances ont poussé les enseignants à entamer une grève dès le premier jour de la rentrée, en organisant des mouvements de protestation avec les parents d’élèves. «Nos enfants n’ont rejoint les classes que le 8 novembre, après l’installation d’un nouveau directeur. Mais les enseignants n’ont pas encore entamé leur travail convenablement à cause d’un autre blocage. Il s’agit de la défection de l’économe, qui est en congé de maternité.

Son intérimaire n’est pas habilité à signer des documents officiels», a précisé Abdelkader, qui appelle les autorités locales à prêter plus d’attention aux établissements scolaires des zones d’ombre.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!