Attribution de logements sociaux : Les mal-logés du quartier Belouizdad en colère | El Watan
toggle menu
samedi, 04 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan04072020




Attribution de logements sociaux : Les mal-logés du quartier Belouizdad en colère

01 octobre 2018 à 1 h 00 min

La contestation semble avoir repris de nouveau et de plus belle suite à l’annonce par le wali de Constantine de l’affichage d’une liste d’attribution d’un nouveau quota de logements sociaux locatifs (LSL) au cours des prochains mois.

Un quota faisant partie des 3250 logements de ce type en voie de construction dans la wilaya de Constantine. Une annonce qui a fait réagir, sans plus attendre donc, une centaine de citoyens résidant dans le quartier Belouizdad au centre-ville, inscrits pour certains depuis des décennies sur les listes de demandeurs de logements de ce type.

Ces citoyens, qui craignent que leur relogement soit à nouveau retardé, à cause des exigences du chef de daïra, lequel leur a demandé de signer un engagement permettant la démolition des maisons qu’ils occupent dans le quartier alors qu’ils n’en sont que locataires, ont tenu donc un sit-in hier et avant-hier sur le boulevard Zighoud Youcef. Ils exigent leur relogement dans les plus brefs délais au niveau de l’unité de voisinage 20 de la nouvelle ville Ali Mendjeli, où un quota de 500 unités leur est, selon leur propos, destiné. L’un des contestataires nous dira à ce sujet : «Nous sommes fatigués d’attendre. Il n’ y en a eu ces dernières années que pour les habitants des bidonvilles. Quand est-ce qu’ils se décideront enfin à se pencher sur notre cas ? Notre relogement est à chaque fois différé. Les autorités nous gavent de promesses qu’elles sont incapables de tenir. Notre patience a des limites et là ils sont en train de nous pousser à des actions extrêmes. Et le chef de daïra qui exige que l’on signe des engagements pour la démolition de maisons dont nous ne sommes pas propriétaires. C’est insensé !» Cela dit, nous avons appris que des délégués des protestataires ont été reçus hier en début d’après-midi par le chef de cabinet du wali auquel ils ont exposé leurs craintes. Ce dernier les a assurés qu’une commission va être désignée pour procéder à un nouveau recensement des habitants mal logés du quartier de Belouizdad afin d’identifier les propriétaires et les locataires et de débusquer d’éventuels indus bénéficiaires, nous ont-ils affirmé.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!