Une convention tripartite pour l’emploi des jeunes de la région | El Watan
toggle menu
lundi, 28 novembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

FORMATION ET ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS À BISKRA

Une convention tripartite pour l’emploi des jeunes de la région

16 octobre 2021 à 10 h 00 min

En marge de la cérémonie d’ouverture officielle de la session 2021/2022 de la formation et de l’enseignement professionnels, organisée mercredi dernier au centre de formation Mezghiche Chelali de Foughala à 43 km au sud-ouest de Biskra, le wali de Biskra, Abdallah Abinouar, a assisté à la signature d’une convention de coopération dans les domaines de la formation professionnelle et de l’emploi entre la direction de la formation et de l’enseignement locale, la direction de l’emploi de Biskra et la société Hyundaï engineering & construction laquelle envisage d’embaucher 3 000 travailleurs de plusieurs métiers et disciplines pour la réalisation d’une nouvelle centrale électrique de 1294 mégawatts à Oumache.

«L’unité combinée de production d’électricité Oumache 3 prévue pour être livrée en 60 mois viendra s’ajouter aux 2 autres déjà existantes dans la commune d’Oumache. Nous escomptons créer plus de 3000 postes d’emploi directs et indirects qui feront forcément diminuer le taux de chômage dans la wilaya. Nous avons besoin d’ingénieurs, d’architectes, d’agents et d’assistants administratifs, de soudeurs, de menuisiers et de techniciens en maintenance et sécurité.

En application de cette convention, il sera donné la priorité aux jeunes de la région pour pourvoir à ces postes de travail. Quand nous serons contraints de recruter des compétences en dehors de la wilaya, celles-ci devront encadrer, former et accompagner des jeunes stagiaires, car notre objectif est aussi un transfert de technologie vers les compétences locales qui bénéficieront aussi de cours d’anglais. L’ambition affichée est de pouvoir un jour réaliser ce genre de centrale électrique avec des cadres et des techniciens et des équipements exclusivement algériens. Le taux d’avancement de ce projet a été freiné par la covid 19 mais nous allons rattraper tous les retards pour respecter les délais contractuels», a expliqué le représentant du Consortium algéro-coréen signataire de cet accord tripartite. «Le monde du travail connait de grands chamboulements. Les autorités locales œuvrent pour l’intégration des jeunes dans le tissu social et économique connaissant des réformes structurelles très profondes.

Les offres de formation sont variées et multiples et elles répondent aux aspirations des jeunes à la recherche d’une activité lucrative et enrichissante sur les plans personnel, social et financier. Les instituts et les centres de formation de Biskra sont ouverts à tous les jeunes embrasser une carrière professionnelle de bonne qualité. Nous avons des tas d’exemples de réussite qu’il faut promouvoir», a souligné le wali de Biskra préconisant «de recourir à chaque fois qu’il est possible aux expertises universitaires et aux Instituts de recherche et aux industriels nationaux pour répondre à un besoin, régler un dysfonctionnement, une tare ou un problème technique afin de se défaire de la dépendance aux fournisseurs étrangers», a-t-il précisé.

À noter que cette année, la direction de la formation et de l’enseignement locale enregistre 4 200 stagiaires et apprentis inscrits dans des cursus de formation qualifiante et diplômante dans un éventail de métiers et de spécialités «en rapport avec les besoins locaux dans les secteurs de l’agriculture, de l’informatique, de l’élevage d’animaux domestiques, des arts culinaires, de la pisciculture, du transport, de la sécurité industrielle et de la protection de l’environnement», a relevé Abdelkader Merzougui, directeur de la formation et de l’enseignement à Biskra.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!