Diabétiques à Biskra : L’éducation thérapeutique fait défaut | El Watan
toggle menu
vendredi, 28 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Diabétiques à Biskra : L’éducation thérapeutique fait défaut

14 avril 2021 à 9 h 13 min

Profitant de la tenue d’une journée d’information autour du thème «Diabète et Ramadhan», organisée à la maison de la culture Ahmed Ridha Houhou de Biskra par l’Association des malades diabétiques, le docteur Chaouki Zire, président de ladite association n’a pas manqué de tirer la sonnette d’alerte concernant la situation de cette catégorie de malades.

«Cette journée vise à expliquer aux malades qu’ils ne sont pas astreints à jeûner durant le ramadhan et qu’ils doivent suivre à la lettre les recommandions et les prescriptions des médecins. Les diabétiques et leurs familles vivent des situations contraignantes du fait des lourdes conséquences de cette maladie insidieuse qui avance subrepticement, mais sûrement dans toutes les strates de la société. Les diabétiques se sentent abandonnés. Il y a peu de spécialistes en diabétologie et il y a un manque d’éducateur thérapeutique chargé du suivi quotidien de chaque malade et de nutritionnistes étant donné que le rapport entre la nutrition et le diabète est établi. Nous exhortons la direction de la santé à initier des formations pour ce genre de professionnels pouvant apporter beaucoup de soulagement et de bien aux malades», a-t-il souligné.

«Les diabétiques vivent des situations dramatiques. Il y a une prise en charge médicale claudicante et un manque flagrant de nutritionnistes pour aider les malades à adapter leur alimentation. Les produits, les médicaments et les analyses sont chers et les taux de remboursement de la CNAS sont plafonnés. C’est une manifestation utile, mais elle ne reflète pas les souffrances réelles endurées par les diabétiques à Biskra», a souligné Said Noui, un septuagénaire luttant contre un diabète type 2.

À noter que cette manifestation composée d’une exposition d’appareils et d’équipements médicaux et de produits pharmaceutiques a été ponctuée par des interventions d’un imam qui a mis en avant les préceptes religieux et les hadiths intimant à chaque croyant de ne jamais mettre inutilement sa vie en danger et d’un médecin qui a rappelé les conseils et la manière pour les diabétiques de passer un bon ramadan sans aggraver leurs situations médicales.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!