Pour récupérer des créances impayées à Biskra : La Sadeg durcit le ton | El Watan
toggle menu
vendredi, 03 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Pour récupérer des créances impayées à Biskra : La Sadeg durcit le ton

24 novembre 2021 à 10 h 05 min

Après avoir organisé des journées de sensibilisation et d’information à travers ses agences et sur les ondes de la Radio de Biskra et envoyé des courriers et des avertissements pour ses clients n’ayant pas honoré leurs factures d’électricité, la direction de la Société de distribution de l’électricité et du gaz (Sadeg) de Biskra passe à des mesures plus coercitives et radicales pour récupérer ses créances impayées estimées à des milliards de dinars, a-t-on appris.

En effet, depuis quelques jours, les agents de la Sadeg secondés par des sous-traitants privés arpentent les quartiers de la ville de Biskra pour procéder à la coupure de l’alimentation en électricité des foyers, des administrations publiques, des établissements scolaires, des unités industrielles, des exploitations agricoles et des locaux commerciaux ayant plusieurs factures non honorées.

Alarmées, confuses, dépitées et parfois irritées par ce durcissement de ton de la Sadeg, les personnes privées d’électricité se pressent d’aller vers les agences commerciales pour régler leurs dus ou du moins trouver un compromis avec les responsables de la gestion des contentieux et des litiges afin que le courant leur soit rétabli dans les plus brefs délais. Illustrative du rush des clients vers les agences commerciales de la Sadeg, celle de Hai El Moudjahidine au centre-ville de la Reine des Ziban ne désemplit pas, a-t-on constaté. Ils sont des centaines de clients à s’y presser pour rencontrer Nawfel Serghini, le chef de cette agence.

Celui fait preuve de pédagogie et de tact envers ses vis-à-vis et il déploie toutes ses capacités de persuasion pour expliquer que la Sadeg est une entreprise économique offrant un service qui doit être rémunérée pour poursuivre ses investissements et améliorer ses prestations. «À travers tous les canaux disponibles, nous avons incité nos clients endettés à se rapprocher de nos services pour trouver des solutions et des compromis avec la possibilité d’un payement à tempérament de leurs dettes suivant un calendrier établi d’un commun accord.

Malheureusement, peu d’entre eux ont répondu à nos sollicitations et nous sommes contraints pour récupérer nos créances de poursuivre en justice les récalcitrants et de procéder à des coupures du courant électrique et du gaz pour nos clients totalisant plus de 5 factures impayées. Nous sommes à leur entière disposition et nous privilégions les accommodements à l’amiable», a-t-il souligné. À noter que les clients de la Sadeg aux revenus limités ont expliqué leurs conditions socioéconomiques déplorables les ayant menées vers cette situation.

D’autres affirment s’être acquittés de leurs factures via la poste ou par versement électronique et qu’ils sont outrés de se retrouver sans électricité. Ils repartent généralement satisfaits de l’entente contractée avec le fournisseur d’électricité et de gaz dont les agents mandatés rétablissent le courant électrique dans la journée même quand un accord est trouvé avec le client.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!