toggle menu
jeudi, 24 janvier, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Houda Feraoun à Biskra : Manque de postulants au métier de facteur

14 septembre 2018 à 18 h 58 min

En marge de sa visite effectuée jeudi dernier dans la wilaya de Biskra, Houda Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication et du Numérique, a déploré le manque d’empressement des jeunes à répondre aux offres de recrutement de facteurs, lesquels, il est vrai, se font rares à Biskra, comme partout en Algérie.

«En 2017, le secteur de la Poste et des Télécommunications a recruté 6 000 travailleurs de différentes qualifications. Pour les 8 premiers mois de l’année en cours, nous comptons 2 800 nouveaux agents techniques ou administratifs. Pour pallier le départ à la retraite de nombreux facteurs, nous avons lancé un concours de recrutement, mais les jeunes rechignent, par défaut d’information, de sensibilisation et d’orientation, à pratiquer ce métier», a-t-elle déclaré.

Au sujet de la faiblesse du débit de l’internet, dont de nombreux internautes se plaignent constamment, la ministre a tenu à nier le fait que l’Algérie soit classée parmi les pays où la connexion à la Toile est des plus exécrables. «Nous ne sommes pas les derniers dans ce classement en Afrique ni sur le plan mondial.

Nous avons 2 câbles venant d’Europe, l’un vers Annaba et l’autre vers Alger et nous œuvrons à moderniser les équipements et offrir à nos clients le confort d’une connexion internet aux normes internationales. Nous allons bientôt lancer deux projets, Alffal et Metax, qui sont deux nouveaux câbles en fibre optique de raccordement au réseau mondial d’internet et qui permettront d’augmenter le débit.

Ces projets seront réceptionnés l’année prochaine», a-t-elle annoncé. Soumise à un long périple à travers les communes et les villages des Ziban-Ouest, où croissent des millions de palmiers dattiers, la délégation ministérielle, accompagnée des autorités civiles et militaires, s’est rendue à Ouled Djellal, à 100 km au sud-ouest de Biskra, à Bentiouz, dans la commune d’Ourlel, à 45 km au sud de Biskra, à Tolga, à 38 km au sud-ouest pour revenir vers le chef-lieu de la wilaya et y inspecter des bureaux de poste rénovés et des infrastructures relevant du secteur des télécommunications.

«Notre ambition est d’offrir aux ruraux et aux habitants du Sud des services postaux et de télécommunications de bonne qualité. L’ouverture et la rénovation des bureaux de poste des villages et des hameaux les plus reculés visent à éviter à nos clients les longs déplacements vers les zones urbaines pour y effectuer des transferts d’argent ou pour toute autre opération postale et ainsi alléger les files d’attente aux guichets.

En 2017, la Poste a traité le transfert de plus de 1,5 milliard de dinars. Au moment où je vous parle, ce nombre a déjà atteint les 2,5 milliards de dinars. Les investissements visant à doter les communes les plus déshéritées en fibre optique ne s’arrêtent pas», a précisé l’hôte de la Reine des Ziban.

Pour diminuer le recours à l’argent liquide, la Poste offre un nouveau service via la carte dorée, qui consiste à pouvoir effectuer un transfert d’argent d’un compte à un autre en un clic. La ministre a assisté à une démonstration et au lancement officiel de cette nouvelle prestation à la Poste centrale de Biskra.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!