Formadiesel, une startup qui carbure bien | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Créée en 2005 à Biskra avec l’aval du ministère de la Formation et de l’enseignement professionnels, la startup « Formadiesel » propose une formation à distance, variant de 6 mois à 2 ans, spécialisée en maintenance appliquée et détection des dysfonctionnements électronique, électrique et mécanique des moteurs de véhicules légers et cela via une plateforme blended learning des plus sophistiquée.

Formadiesel, une startup qui carbure bien

03 novembre 2015 à 10 h 00 min

 

En plus des cours théoriques, les stagiaires bénéficient aussi de regroupements cycliques en atelier afin de mettre en pratique les connaissances acquises.

En 10 ans, cette école virtuelle a enregistré plus de 1200 inscrits de divers pays, dont l’Algérie, la France, Haïti, la Guadeloupe, la Roumanie, la Tunisie, le Maroc, Djibouti, le Cameroun et le Congo.

Cette année, elle compte déjà 90 inscrits, dont une vingtaine de ressortissants du Mali. «Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) offrent des possibilités illimités en matière de formation professionnelle et notre établissement, encadré par des spécialistes ingénieurs et informaticiens, prodigue un enseignement de qualité et participe au transfert de technologie de l’Europe vers les pays en émergence économique», souligne Arfaoui Benarfaoui, fondateur et directeur de cette entreprise, qui semble florissante, et dont les perspectives sont plus que prometteuses.

Elle vient d’aménager dans un nouveau siège sur l’avenue Zaâtcha (Route des Ziban) de Biskra.
Rencontré sur les lieux, Adama Traoré, président de la Chambre des métiers de Bamako est à Biskra pour signer des contrats de formation avec Formadiesel en faveur de jeunes maliens désirant embrasser le métier de mécanicien-auto.

Il explique qu’il a choisi cette formule pour former des professionnels de la réparation des véhicules légers, car les mécaniciens sont souvent démunis devant les pannes des véhicules bourrés d’électronique, et que l’Algérie est un pays limitrophe ne requérant pas de visa pour y entrer.
«L’Europe est trop onéreuse.

Cette école de formation à distance pratiquant des prix abordables répond parfaitement à tous nos besoins. Notre objectif est de permettre à tous les jeunes intéressés par le métier de mécanicien-auto des pays de l’Afrique de l’ouest de se former aux nouvelles techniques de diagnostic et de maintenance des moteurs et d’obtenir un diplôme reconnu et valide.

Si l’Algérie est une chance pour l’Afrique de l’ouest, Biskra est exceptionnellement une chance pour les mécaniciens. J’ai trouvé la ville de mes rêves.», témoignera-t-il. 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!