Des étudiants boycottent les cours | El Watan
toggle menu
vendredi, 28 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



UNIVERSITÉ MOHAMED KHIDER DE BISKRA

Des étudiants boycottent les cours

01 décembre 2021 à 10 h 05 min

Pour dénoncer l’insécurité et le climat délétère régnant sur les campus et dans les cités universitaires, des dizaines d’étudiants et d’étudiantes de l’université Mohamed Khider (UMK) de Biskra ont décidé, depuis quelques jours, de boycotter les cours et d’organiser des rassemblements cycliques devant les amphithéâtres de plusieurs départements des pôles universitaires de Biskra, Chetma et El Hadjeb.

Ce mouvement de protestation fait suite à une rixe survenue entre des étudiants et des intrus au cours de laquelle l’un des protagonistes a été grièvement blessé aux doigts par un objet contondant. Avant que cela ne dégénère en confrontation entre clans opposés, le rectorat avait pris des mesures draconiennes pour sécuriser les enceintes universitaires, de même que des agents de la sûreté nationale avaient mis en place un cordon sécuritaire.

Seulement, ces mesures ne semblent pas satisfaire les étudiants persistant à revendiquer des mesures encore plus fermes et des dispositions opérationnelles et effectives «permettant d’instaurer un climat de sérénité propice aux études et à la recherche de l’excellence scientifique et de protéger la franchise universitaire contre les intrusions d’éléments n’ayant aucun lien avec le monde universitaire», soulignent-ils. «Il est vrai que maintenant il faut montrer patte blanche pour accéder à l’université autant pour les étudiants que pour les enseignants devant présenter un badge ou une carte d’étudiant.

Mais certains lieux dévolus aux seuls étudiants et étudiantes sont envahis de personnes étrangères s’adonnant à toutes sortes de trafic et qui gênent, enquiquinent et perturbent à longueur de journée les activités et la sérénité des espaces universitaires», a expliqué un des contestataires. «Nous avons 35 000 étudiants dont la grande majorité vit dans un climat serein et poursuit leur cursus universitaire sans aucune anicroche. Les dépassements et les atteintes aux étudiants et étudiantes sont réprimés et nous avons des agents de sécurité formés et qualifiés pour parer à toutes les éventualités.

Quelques étudiants réclament le renforcement du gardiennage des cités universitaires et l’installation de caméras de surveillance. Nous sommes en train de répondre favorablement à ces doléances. Nous privilégions la voie du dialogue et de la concertation à toutes les actions intempestives et inappropriées mettant à mal le fonctionnement de l’université», a rappelé Ahmed Boutarfaïa, recteur de l’UMK.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!