Conditionnement et exportation des dattes à Biskra : Des unités ultramodernes ont été réalisées | El Watan
toggle menu
dimanche, 24 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Conditionnement et exportation des dattes à Biskra : Des unités ultramodernes ont été réalisées

18 décembre 2018 à 8 h 35 min

Le Salon international de la datte algérienne de Biskra (Sidab), dans sa 4e édition, s’est clôturé hier avec la remise d’attestations de participation à tous les exposants.

Le rendez-vous de cette année a été encore une fois une réussite, puisque des milliers de visiteurs, dont beaucoup d’étrangers, s’y sont rendus, a précisé la Chambre agricole de Biskra. Le Sidbad est aussi l’occasion pour faire le bilan de la filière phœnicicole.

Avec presque 19 millions de palmiers dattiers répartis sur 170 000 hectares des 16 wilayas du Sud et qui produiront en 2018 plus de 11 millions de quintaux de dattes, dont 45 % de «Deglet Nour», l’Algérie est le 3e producteur mondial de cette baie des Oasis et le 8e exportateur.

Les dattes algériennes, qui ont rapporté 51,7 millions de dollars pour la dernière saison des récoltes, se retrouvent dans une quarantaine de pays, dont la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Russie, le Canada, le Moyen-Orient et dans les pays d’Afrique subsaharienne. La filière emploie 200 000 travailleurs permanents et saisonniers. 54 variétés de dattes sur les 360 cultivars recensés en Algérie sont exploités par les phœniciculteurs et les transformateurs de dattes.

Le secteur de la phœniciculture dégagera une plus-value de 346 milliards de DA pour la saison en cours. Suivie par Oued Souf, qui produit 2,7 millions de quintaux de dattes, et Ouargla, qui enregistre 1,4 million de quintaux, la wilaya de Biskra où croissent 4 200 000 palmiers dattiers produisant 4,5 millions de quintaux de dattes, soit 11,1 % de la production nationale, tient le haut du podium en matière de production de dattes.

«Biskra est le premier pôle de production de dattes et de produits dérivés et cela est la conséquence des mesures d’incitation, d’aides financières, de soutien technique et d’organisation de la filière phœnicicole initiées par l’Etat en faveur des agriculteurs», s’est félicité le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, qui a inauguré le Salon, samedi dernier.

Et Abdelkader Bouazgui de faire une halte chez «Agrodat», une unité moderne et sophistiquée de traitement, emballage et exportation de dattes, laquelle est située dans la zone d’équipement de la commune de Biskra. L’Algérie exporte 3% de sa production de dattes et elle ambitionne de doubler au moins ce chiffre récurrent depuis des années, en dépit de la volonté des pouvoirs publics et des opérateurs économiques.

Des unités de conditionnement et d’exportation ultramodernes ont été réalisées et elles bénéficient de toutes les attestations et des certifications internationales de qualité et de traitements phytosanitaires aux normes mondiales, a-t-on remarqué à l’occasion de ce 4e Sidab qui a réuni l’ensemble des intervenants dans la filière phœnicicole, des producteurs de produits maraîchers et de légumes précoces, des artisans et des éleveurs d’ovins, entre autres.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!