Secteur de l'éducation à Biskra : Colère des directeurs et des travailleurs des corps communs | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Secteur de l’éducation à Biskra : Colère des directeurs et des travailleurs des corps communs

03 mai 2021 à 9 h 14 min

Lors d’un mouvement de protestation tenu récemment devant la direction de l’éducation de Biskra, des directeurs d’établissement du primaire et des dizaines de travailleurs des corps communs de l’éducation nationale ont exprimé leur profond désarroi face à la dégradation de leur pouvoir d’achat et de leurs conditions socioprofessionnelles «plus déplorables et misérables que jamais», ont-ils souligné.

«Nous sommes devenus des recalés de la société. Nous n’arrivons plus à subvenir à nos besoins de base et à nourrir correctement nos familles. Nous voulons sauvegarder le peu de dignité qui nous reste. Nos sacrifices sont immenses, mais il n’y a aucun répondant des responsables du secteur de l’éducation nationale ni au niveau local ni du ministère», a lancé un syndicaliste.

Dénonçant le silence de la tutelle vers laquelle leurs syndicats respectifs soient le Snadep pour les uns et le Snccopen pour les autres ne cessent depuis des mois de requérir l’ouverture d’un dialogue et de véritables négociations, les manifestants réclament la revalorisation des salaires et des points indiciaires, la révision des procédures et des conditions de départ à la retraite, la titularisation des travailleurs contractuels, le versement des primes pour les laborantins «entérinées depuis 2012, mais jamais appliquées» et l’abrogation du décret ministériel 565 du 17 mars 2021 fixant les modalités d’élection des commissions de wilaya et nationales des œuvres sociales et régissant le mode de gestion de cet organisme de mutuelle sociale «en berne, lui aussi depuis des mois et sans aucun justificatif», ont-ils précisé.

Dans un communiqué transmis à la presse, ces travailleurs appellent tous leurs collègues des catégories administratives, techniques et pédagogiques, de tous les établissements scolaires du pays, à serrer et unir les rangs et à réfléchir ensemble à des actions d’éclat en vue d’arracher leurs droits qu’ils estiment «bafoués depuis des années».


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!