Caisse d’assurance des non-salariés de Biskra : A la recherche d’un nouveau souffle | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 mai, 2019
  • thumbnail of 20190522

Caisse d’assurance des non-salariés de Biskra : A la recherche d’un nouveau souffle

16 février 2019 à 8 h 38 min

La Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (Casnos), créée par décret exécutif 92/07du 4 janvier 1992, est chargée de la protection sociale des catégories professionnelles non-salariées, dont font partie les commerçants, les artisans, les industriels, les agriculteurs et les membres des professions libérales.

Les travailleurs de ces corporations sont soumis au versement de cotisations annuelles de 15% de leurs revenus, avec l’application d’une assiette minima de 32 400 DA et d’un maxima de 648 000 DA afin de pouvoir bénéficier des prestations sociales, comme le remboursement des soins médicaux et des médicaments via la carte Chifa et les pensions de retraite.

La Casnos de Biskra compte 13 000 cotisants et 37 000 affiliés. Bien qu’elle affiche un équilibre financier, elle compte mener plusieurs opérations de sensibilisation pour convaincre les chauffeurs de taxi, les marchands à la sauvette, les agriculteurs et les médecins et avocats récalcitrants.

«Nous voulons apaiser les esprits et les relations avec toutes les corporations et entamer un nouveau chapitre en ouvrant des négociations et établissant des voies de communication avec tous les travailleurs devant comprendre que plus ils cotisent, plus ils auront une pension de retraite conséquente.

Des milliers de travailleurs restent à attirer vers la Casnos à Biskra, où règnent des activités commerciales et professionnelles en constant développement.

Nous allons nous aligner et appliquer la réglementation en vigueur pour les travailleurs de Biskra», a annoncé Hacene Rouane, nouveau directeur de la Casnos lors d’une conférence de presse. «Concernant les médecins, ils sont libres de déclarer leurs revenus annuels, mais des contrôleurs assermentés seront dépêchés pour valider leurs déclarations.

Les chauffeurs de taxi bénéficieront de versements minimaux, mais ils devront tous adhérer à la Casnos, où nous avons seulement 200 chauffeurs de taxi, alors que Biskra en compte plus de 1500. Les agriculteurs, artisans et revendeurs de fruits et légumes non affiliés auront des cartes Chifa dès leurs premiers versements», a-t-il indiqué.

Afin de permettre aux travailleurs de déclarer leurs revenus pour l’année en cours, au 31 janvier, ce délai a été prolongé. Des antennes et des centres de dépôts seront réalisés à Sidi Okba, El Kantara, Zeribet El Oued, Tolga et Ouled Djellel. «Notre but est de nous rapprocher de nos cotisants et affiliés et de leur permettre de bénéficier des prestations sociales, de déposer leurs cotisations et de procéder aux contrôles médicaux avec la présence permanente d’un médecin.

Il va sans dire que nous procéderons à un vaste recrutement de techniciens, administrateurs et médecins pour encadrer ces nouvelles structures», a précisé le même responsable, visiblement mû par la volonté d’insuffler un nouveau souffle à la Casnos de Biskra.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!