Brèves des Zibans | El Watan
toggle menu
mardi, 19 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190319


Brèves des Zibans

08 janvier 2017 à 10 h 00 min

ZERBIET EL OUED ET SIDI OKBA EN DEUIL

La nouvelle de l’accident d’autocar survenu aux premières heures de la journée d’hier près de Bou Saâda, dans la wilaya de M’Sila, où 10 passagers ont perdu la vie et 15 autres ont été blessés plus ou moins gravement, a jeté un voile de deuil et de chagrin sur les communes de Zeribet El Oued et de Sidi Okba, situées respectivement à 80 et 18 km à l’est de Biskra, d’où sont originaires la plupart des victimes. Parti bondé de Zeribet el Oued pour rejoindre Alger en cette fin de vacances scolaires, le véhicule de transport en commun s’est renversé sans l’implication d’un autre véhicule, note-t-on. Défaillance technique, vitesse excessive sur ce tronçon de la RN46 mal entretenue ou erreur de conduite du chauffeur, qui se serait endormi au volant, les versions se multiplient pour expliquer ce drame de la route. Des dizaines de parents et d’amis des passagers se sont déplacés vers M’sila pour s’enquérir de l’état de santé de leurs proches et ramener les corps des victimes.
 
Les souscripteurs à l’aadl interpellent le wali

Organisés en association ayant pour but de suivre les chantiers de réalisation et de proposer des solutions en tant que partenaires sociaux, les postulants aux logements construits par l’AADL dans la wilaya de Biskra se sont réunis, hier matin, à la salle Atlas, pour débattre et répertorier les difficultés auxquelles ils font face depuis des mois, selon eux. A l’issue de cette rencontre, ils ont émis un communiqué, transmis à la presse, dans lequel, tout en encensant les efforts fournis par les autorités publiques pour lutter contre la crise du logement et améliorer le cadre de vie des habitants, ils interpellent le wali de Biskra sur le flou entourant les projets de l’AADL et la nécessité de dépoussiérer ce dossier et accélérer la réalisation des projets de construction de 800 et 400 logements dans la zone ouest de la ville de Biskra, lesquels projets connaîtraient des retards inacceptables.

Ces bénéficiaires «sur le papier ou virtuels», selon leurs dires, de logements AADL souhaitent aussi une augmentation des quotas dévolus à Biskra, où les demandes astronomiques dépasseraient l’offre. L’autre point évoqué par le document a trait à la situation géographique des logements proposés à ces postulants, dont beaucoup ont versé la première tranche et qui ne savent pas dans quelles commune ou daïra de Biskra ils seront affectés. Enfin, les membres de l’association relèvent que la cité 168 Logements, érigée par cet organisme public en 2011, et où la distribution des appartements est imminente, pâtit de l’absence d’aménagement urbain et des commodités de base. Là encore, ils exhortent le wali de Biskra, Ahmed Kerroum, à inciter les entreprises impliquées à finir les travaux dans les délais.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!