Aïd El Adha à Biskra : Sous le signe de la prévention et de la prudence | El Watan
toggle menu
samedi, 08 août, 2020
  • thumbnail of elwatan08082020




Aïd El Adha à Biskra : Sous le signe de la prévention et de la prudence

20 août 2018 à 15 h 16 min

Pour l’Aïd El Adha (fête du sacrifice) de cette année, qui sera célébré mardi et mercredi prochains, les autorités locales, les institutions et les associations n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire en sorte que ce rituel se déroule dans les meilleures conditions dans la wilaya de Biskra, constate-t-on.

En coordination avec les services agricoles, la direction du commerce et des APC, il a été décidé la création de 30 marchés aux bestiaux agréés et encadrés par des brigades mixtes composées d’agents de sécurité, administratifs et de vétérinaires chargés de contrôler la santé et la validité des animaux mis en vente.

«En achetant un mouton, vérifiez bien que ses yeux ne présentent pas de rougeurs, qu’il n’y a pas d’écoulement nasal et que ses dents et sa langue soient saines, qu’il n’a pas d’éruptions cutanées ou de furoncles sous le cou et sur le poitrail. Faites inspecter votre animal par un spécialiste pour vous assurer de son intégrité corporelle et sa validité physique. Evitez les points de vente illégaux et clandestins», conseille Abderraouf Chenouf, de l’Inspection vétérinaire de la DSA de Biskra.

Intervenant à la Radio de Biskra, un responsable de l’Office national de l’assainissement (ONA) a, quant à lui, exhorté les pères et les mères de famille qui procèdent au sacrifice d’un mouton à ne pas encombrer le réseau d’évacuation des eaux usées avec les restes de l’animal sacrifié. «Nous retrouvons souvent des déchets organiques, tels que de la laine, des cornes, des pattes ou le bol alimentaire extrait de la panse dans les tuyaux. Ces déchets peuvent occasionner des obstructions et même endommager les infrastructures d’assainissement et les stations d’épuration des eaux usées. L’ONA va procéder à la distribution de sachets spéciaux la veille de l’Aïd pour une bonne gestion de ces déchets», a-t-il annoncé.

Comme à l’accoutumée, l’association Yakadha (Vigilance), pour la protection des consommateurs, a marqué de son empreinte cette campagne publique lancée sous le slogan «Pour une fête réussie partout et pour tous».

Accompagnés d’agents de la direction du commerce, de leurs homologues de l’association Amene et de jeunes scouts, les membres de Yakadha ont sillonné les grands marchés à bestiaux de la wilaya de Biskra, les jardins et les places publiques et les mosquées pour vulgariser une pléiade de recommandations et de conseils destinés au grand public, mais aussi aux maquignons et éleveurs d’ovins et de caprins.

«Au cours de cette caravane du mouton, nous avons réalisé des dizaines d’interventions orales, distribué 12 000 flyers et dépliants et posé des affiches partout pour sensibiliser les consommateurs à la prudence et au respect de certaines pratiques pour s’assurer que cet acte sacrificiel ne se transforme pas en drame familial ou en source de maladie et de désagréments.

Au-delà de l’aspect purement consumériste de cette fête, nous avons aussi mis l’accent sur l’aspect dévotionnel et les valeurs de partage et de solidarité sociale devant primer à cette occasion», a précisé Khoudhir Kribaa, président de Yakadha.

A noter que la direction de la Sûreté nationale a annoncé à travers un communiqué la mise en place d’un dispositif «Spécial Aïd» de sécurisation des grandes agglomérations afin de garantir la quiétude des habitants et un bon déroulement de cette fête du sacrifice.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!