Action de solidarité avec les familles démunies à Biskra : Des milliers de lots distribués avant l’Aïd | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Action de solidarité avec les familles démunies à Biskra : Des milliers de lots distribués avant l’Aïd

23 mai 2020 à 9 h 30 min

Après celui organisé avant le mois de ramadan et qui était constitué de 20 000 colis alimentaires pour les nécessiteux de plusieurs communes de la wilaya de Biskra, un second convoi de poidslourds

chargés de 20 000 autre lots, chacun de 8 denrées de base destinés aux familles en difficulté économique à cause de la propagation de la coronavirus, a été affrété grâce une fois encore à la générosité de plusieurs donateurs et bienfaiteurs locaux, a-t-on constaté.

Choisie comme point de ralliement et de départ des camions vers leur destination respective, le siège principal de la protection civile de Biskra a ainsi connu, mardi dernier, une animation particulière à l’occasion du lancement de cette opération de bienfaisance et de solidarité chapeauté par la wilaya en coordination avec la direction du commerce.

«Cette initiative visant à apporter aide aux familles démunies entre dans le cadre d’un plan gouvernemental de lutte contre la pandémie de la covid 19 prévoyant le soutien financier de la frange de la population durement touchée par les conséquences de cette maladie.

Les présidents des APC et les chefs des daïras ont été fermement instruits de veiller à ce que ces colis alimentaires soient remis à leurs dentinaires avant le jour de l’Aid El Fitr dans la discrétion et le respect de la dignité de chacun.

Par ailleurs, des centaines de bénéficiaires de la pension de subsistance de 10 000 da octroyée par l’État l’ont reçue sur leurs CCP», a déclaré Abdallah Abinouar, wali de Biskra. Louables initiatives et expression de la solidarité nationale, relève-t-on.

Seulement, à propos du dénuement de certaines familles généralement monoparentales qui végètent dans des gourbis d’El Alia ou d’autres quartiers de Biskra, il faut dire que des femmes élevant seules des enfants avec de très maigres voire sans aucun revenus continuent de venir chaque jour s’agglutiner devant la porte du croissant rouge en attente d’une distribution de denrées alimentaires.

Triste scène. D’autres se sont mises a sillonné les cités résidentiels et les quartiers pour sonner aux portes et quémander de quoi subsister.

D’autres encore qui travaillaient comme ouvrières agricoles ou femmes de ménages ou préparaient des galettes traditionnelles sans inscription au RNC et qui ont été contraintes au chômage à cause de la Covid -19 se sont endettées pour plusieurs années, soulignent-elles.

Ces femmes se disent exclues des opérations de solidarité initiées par plusieurs organismes étatiques, des associations caritatives et les instances locales de Biskra.

Elles vivent un désarroi sans pareil. C’est dire que la misère subsiste encore dans nos belles contrées.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!