Batna : Une formation pour les tailleurs de pierre | El Watan
toggle menu
lundi, 18 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan18112019


Batna : Une formation pour les tailleurs de pierre

27 juin 2019 à 8 h 35 min

C’est une première en Algérie, une formation sur les mesures de sécurité et de prévention contre les accidents du travail chez les tailleurs de pierre de toutes les wilayas de pays.

Une initiative proposée par l’Agence nationale de l’artisanat, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de Batna. L’événement, qui s’est tenu du 23 au 25 juin au centre de formation de l’Agence nationale d’assurance (SAA) de Batna, a réuni une quarantaine de formateurs et de tailleurs de pierre, qui sont venus de plusieurs wilayas.

La formation, répartie en deux sessions, a été axée sur les procédures de prévention contre les risques dus à l’activité de la taille de pierre, tels que le port du masque et des lunettes afin d’éviter tout contact avec la poussière, mais aussi des conseils donnés par des médecins pour prévenir contre des maladies, comme la silicose, qui fait de plus en plus de victimes chaque année.

Selon M. Benmerabet, organisateur et chef de promotion à l’Agence nationale de l’artisanat traditionnel, «le but de cette formation est de sensibiliser les artisans, mais aussi les autorités pour essayer de trouver une solution afin de diminuer les dégâts causés par ce métier. Le choix de la wilaya de Batna s’est imposé, en raison de ce qui s’est passé ces dernières années dans la commune de T’kout, où l’on a enregistré un grand nombre de victimes parmi les tailleurs de pierre».

En effet, plusieurs artisans de cette commune, située à 95 km au sud-est de Batna, ont bénéficié de ces trois jours de formation. L’occasion a été saisie par ces derniers pour s’exprimer sur les dures conditions de travail et le manque de moyens mis à leur disposition. «J’espère qu’il y aura d’autres formations comme celle-ci, certes c’est un bon début, mais il reste beaucoup à faire.

On ne dispose même pas d’un centre de soins équipé, on est obligés de transporter les personnes atteintes de silicose jusqu’à Batna pour des soins, on en a marre de voir nos proches mourir sous nos yeux sans rien pouvoir faire pour eux», nous déclare Rachid, tailleur de pierre de la région.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!