Une marina à la plage La Caroube | El Watan
toggle menu
lundi, 27 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan27012020

Le maire de Annaba met fin à la gestion clandestine des plaisanciers et jet-skis

Une marina à la plage La Caroube

02 juillet 2018 à 9 h 06 min

Bonne nouvelle pour les propriétaires de bateaux plaisanciers et de jet skis.

La commune de Annaba a dégagé un plan d’eau sur le côté gauche de la plage La Carouble pour accueillir les engins nautiques de plaisance de toutes les dimensions, dont la gestion du lieu a été confiée à une entreprise privée.

«L’entreprise retenue pour gérer ce plan d’eau, transformé en marina, va équiper le lieu d’un quai flottant autour duquel s’amarreront les plaisanciers et autres engins nautiques», annonce Merabet Farid, maire de Annaba.

En effet, cette initiative évitera l’anarchie qui s’installait chaque saison estivale dans cette paisible plage, où des préposés «parkingueurs de la mer» squattent le lieu. Au fil des années, ce dernier s’est transformé en une propriété privée.
Une perte sèche pour le Trésor public. Ce qui a généré une colère sans précédent des concernés, car habituellement ce plan d’eau est exploité durant la saison estivale, car il rapporte au moins 60 000 DA/mois/bateau.

«L’installation d’un quai flottant répondant aux normes sécuritaires permettra d’identifier les propriétaires des plaisanciers, des jet-skis et même des embarcations des riverains, souvent non enregistrées au niveau des services des gardes-côtes. La clandestinité de ces dernières est motivée par le trafic d’êtres humains (harraga) et de corail. Désormais, cette activité est réglementée.

Et si par malheur un incident se produit, l’auteur sera vite identifié administrativement à travers son engin», estime le P/APC. L’initiative de ce dernier n’est pas une première, cependant.

Merabet Farid s’est imprégné, vraisemblablement, de l’expérience de la plage «Bouna Beach», qui assure, depuis plusieurs années, le même service.

Dans ce domaine, faut-il le relever, elle demeure une référence en matière de gestion des quais flottants.

Autre bienfait de cette initiative, louable à plus d’un titre, les entrées financières qui, ajoutées aux revenus des parkings et des espaces de ventes, consolideront les caisses de la commune de Annaba, dont les dépenses sont aussi importantes que les ressources. Ainsi, la saison estivale 2018 promet une réussite sans équivoque.

Avec la vigilance du chef du 5e secteur urbain, Mansouri Belkacem, le respect de l’environnement est observé en détail. «Je veille au petit grain tout au long de la Corniche pour rendre plus agréables les vacances des habitants de Annaba et les visiteurs de la ville de Saint Augustin et Sidi Brahim», s’engage cet élu, dont l’expérience dans la gestion des lieux n’est plus à évoquer.

Sur le plan sécuritaire, l’engagement de la Gendarmerie nationale est sans faille, faut-il le relever.

En effet, aucun parasol, chaise ou table ne sont imposés aux estivants dans toutes les plages. Ces équipements de la mer sont néanmoins disponibles à la demande des estivants. Les éléments en tenue verte sillonnent jour et nuit le boulevard pour sécuriser les lieux dont la présence, à elle seule, est plus que dissuasive.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!