Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l’association Bassamate | El Watan
toggle menu
mercredi, 08 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l’association Bassamate

10 mai 2021 à 9 h 16 min

Il n’y avait pas grand monde, samedi dernier, au premier étage de la maison de la culture Abdelmadjid Echaffii de la ville de Guelma, à l’occasion d’une exposition d’arts plastiques organisée à l’occasion des commémorations des massacres du 8 Mai 1945 par la direction de la culture.

Pourtant, l’événement avait réuni à ce vernissage quatre grands noms guelmis des arts plastiques, en l’occurrence Rida Boukhatem, Samir Khalfallah, Mohamed Sadanne et Khaled Khoudja Abdelouahab de la célèbre association Bassamate (Empreintes) de la wilaya de Guelma. «Je ne me rappelle plus la dernière fois qu’on s’est réunis pour une exposition.

Cela fait si longtemps depuis probablement le décès du défunt président de l’association Bassamate Hocine Himeur», a révélé à El Watan Rida Boukhatem, visiblement ému et heureux à la fois de ces retrouvailles. Ainsi, ce vernissage, annonce-t-il, est le signe annonciateur d’une refonte de la célèbre association qui, faut-il le souligner, a été créée par feu Hocine Himeur (1960-2011), artiste plasticien au début des années 1990. «Oui, je pense qu’il est temps que notre association renaisse, mais vous savez, notre premier souci a été et est toujours un local pour nous réunir et surtout pour travailler. Nous avons organisé le premier Salon national des arts plastiques ici à Guelma en 1995, si ma mémoire est bonne.

Depuis, cela est devenu une tradition pour nous et un tremplin pour d’autres associations dans le pays. Le 11e Salon national, nous l’avons organisé en mai 2008 toujours à Guelma, cela a été la dernière manifestation de Bassamet», a noté notre interlocuteur. En effet, lors de ce vernissage, les quatre artistes ont été unanimes. «Oui nous sommes prêts ou du moins l’intention est là plus que jamais», a tenu à nous confirmer Khaled Khoudja.

Et de poursuivre : «C’est inéluctable, les arts plastiques à Guelma ne doivent pas tomber dans l’oubli. Nous nous devons de soulever le défi en continuant notre combat». De son côté, Samir Khalfallah, artiste exposant, représentant la direction de la culture de la wilaya en sa qualité de chef service des activités culturelles a déclaré à El Watan : «C’est à l’occasion de la Journée nationale de la mémoire nationale coïncidant avec le 76e anniversaire des massacres du 8 Mai 1945 que nous avons organisé cette manifestation culturelle qui se poursuivra jusqu’au 19 mai, Journée nationale de l’étudiant. Sont exposées une soixantaine de toiles à tendances».

Et de conclure : «Il s’agit là d’un premier pas. Nous allons organiser prochainement à l’occasion de la Journée nationale de l’artiste, le 8 juin prochain, une importante manifestation, mais aussi, nous préparons le Salon national des arts plastiques à Guelma. Les artistes ici présents, dont moi-même, sont des membres de l’ex-association Bassamat. Je peux vous affirmer que nous allons tout faire pour que Bassamet renaisse de ses cendres».


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!