Union Sportive Communale d’Aïn Beida ( Oum El Bouaghi) : Les ambitions légitimes de la section de kempo | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Union Sportive Communale d’Aïn Beida ( Oum El Bouaghi) : Les ambitions légitimes de la section de kempo

20 janvier 2019 à 8 h 30 min

Durant le dernier Championnat national du sport de combat appelé kempo, organisé les 1er, 2 et 3 janvier en cours à Bir Touta (Alger), la section de l’Union Sportive Communale d’Aïn Beida a glané 24 médailles, dont 7 en or, 10 en argent et 7 en bronze. Tous les athlètes appartiennent à la catégorie des juniors.

Les médaillés en or s’appellent N. Djarech, Yehia Boudekhane, Nidhal Sabeg et Islam Sabeg. Même les athlètes filles se sont illustrées en remportant elles aussi des médailles, comme Yasmine Benabid, Ikram Kaleche, Leila Bouzid et Nadal Safia Kaleche. Ce n’est pas la première fois que cette section prend part au Championnat national de kempo.

Le palmarès de ladite équipe est riche en coupes et médailles. Amar Guitoun, l’un des entraîneurs de la section nous rappelle, entre autres, la participation de ses poulains aux différentes joutes. Il cite la Coupe d’Algérie tenue aux Eucalyptus (Alger) en 2015, celles de Tigzirt en 2016 et Chlef en 2017. À Tigzirt, les athlètes ont remporté 26 médailles. Notre interlocuteur nous informe que la création de cette section remonte à 2009.

Avec Kateb Athmane et Zerouali Samir, ils forment un trio d’entraîneurs dans ce genre de combats. «Le kempo est un art martial complet. Il est en quelque sorte la somme de plusieurs autres, comme le judo, le karaté, le kick-boxing et la boxe», nous explique-t-il.

Au tout début, la section a eu un vice-champion en la personne de Henane Ala Eddine lors de sa participation en Hongrie, dans la catégorie des séniors pesant moins de 80 kg. Actuellement, la section compte 300 athlètes répartis en 5 catégories.

Les entraînements se font dans l’une des salles du centre culturel communal. Guitoun juge que les jeunes qu’il entraîne possèdent suffisamment d’atouts pour se propulser au niveau mondial. «Nous ambitionnons de nous mesurer aux champions des autres pays, d’autant que nos jeunes athlètes ont des capacités et des aptitudes à faire valoir au niveau international», nous confie Amar Guitoun.

En nous rendant sur place, nous avons assisté à l’entraînement des jeunes, dont certains ne dépassent pas 14 ans. Ils font preuve de discipline et d’une grande maîtrise dans cette pratique qui ne cesse de susciter l’intérêt des responsables sportifs.

Du fait que ce sport fait des émules, tout semble possible pour que nos jeunes atteignent les sommets de leur art et représentent dignement l’Algérie en montant sur les podiums des championnats internationaux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!