Une situation alarmante | El Watan
toggle menu
lundi, 16 septembre, 2019
  • thumbnail of 2019092019

  • Pub Alliance Assurance




Pénurie d’eau dans la wilaya de Tébessa

Une situation alarmante

11 août 2018 à 13 h 22 min

Privés d’eau, les habitants de plusieurs quartiers du chef-lieu de la wilaya sont descendus dans la rue pour exprimer leur désarroi, accusant l’ADE de «mauvaise gestion».

En cette période caniculaire, où la température frôle parfois les 45°C, les habitants de plusieurs quartiers de la ville de Tébessa vivent une situation alarmante à cause du manque d’eau potable. Ainsi, et pour se faire entendre, les habitants de la Rocade ont protesté au cours de cette semaine en fermant la RN16 pendant plusieurs heures pour dénoncer une pénurie sans précédent. Ils avancent avoir passé plus de deux mois sans aucune goutte d’eau.

Montrée du doigt l’Algérienne des eaux est accusée de «mauvaise gestion» des ressources hydriques. Ils sont allés même jusqu’à l’accuser d’«indifférence» face à leur problème. «On est à la merci de la mauvaise gestion de l’eau, sinon comment expliquer qu’on n’arrive pas à trouver une solution radicale à notre problème qui ne date pas d’hier», s’est interrogé un jeune rencontré lors du mouvement de contestation.

Face à cette crise, des habitants se sont vu obligés de se tourner vers les propriétaires des camions-citernes pour s’approvisionner en eau. La wilaya de Tébessa figure parmi les seize wilayas déficitaires en matière d’eau potable.

Lors de sa dernière visite effectuée il y a une année dans la wilaya, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, avait insisté sur la priorité à donner à certains projets qui pourraient résoudre ce problème, tels que le forage de reconnaissance de Negrine, confié à l’Agence nationale des ressources hydrauliques (ANRH), l’étude de faisabilité pour de nouveaux forages dans les champs captants de Bekkaria et Gourigueur, ou encore la rénovation de la conduite d’adduction entre le barrage de Aïn Dalia, dans la wilaya de Souk Ahras, censée alimenter les régions du nord de la wilaya. Cette dernière compte, pour rappel, plus de 140 forages, un barrage situé à Saf Saf mis en service en 2010, d’une capacité supérieure à 19 millions de mètres cubes et qui demeure toujours inutilisable, et un autre en cours de réalisation à Ouenza d’une capacité de 150 millions de mètres cubes.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!