Session de l'APW de Guelma : Une salle clairsemée en ce mois de Ramadhan | El Watan
toggle menu
dimanche, 03 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Session de l’APW de Guelma : Une salle clairsemée en ce mois de Ramadhan

25 avril 2021 à 9 h 13 min

La première session de l’APW de Guelma pour l’année 2021 s’est déroulée, la semaine dernière, en l’absence de pas moins de 11 élus sur les 39 que compte cette assemblée. La grande salle des conférences de la wilaya était en effet clairsemée, du côté des élus, en ce mois de ramadhan, contrairement à l’exécutif de wilaya. «Le quorum est atteint», a annoncé le P-APW à l’issue de l’appel nominatif obligatoire.

Ainsi, au programme de cette session deux points essentiels ont été exposés : le bilan annuel des activités de l’état de l’année 2020 ainsi que le rapport sur les préparatifs de la campagne moisson battage établi par la direction des services agricoles. «La wilaya de Guelma, au titre de l’exercice (arbitrage) 2020, a bénéficié de 3,3945 milliards de dinars dont 2,7945 milliards de dinars au profit des programmes sectoriels décentralisés et 0,6 milliard de dinars pour les PCD (plan communal de développement) sans omettre les aides conséquentes du FCCL (fonds commun des collectivités locales), entre 2018 et 2019 qui ont atteint 38,599 milliards de dinars qui ont permis l’inscription de 94 projets de développements dans beaucoup de secteurs tels les travaux publics, ressources en eaux, énergie, éducation nationale, jeunesses et sports, etc.», a rappelé le wali lors de son allocution d’ouverture.

En réaction, certains élus, faute de n’avoir pas lu ni même déchiffré ledit document se sont contentés de mettre l’accent sur des projets microscopiques réalisés à Guelma à l’image de portions de rue mal bitumée et autres édifices en pierre de taille qui ont reçu une couche de peinture ( rien que ça !).

Pire encore, se sont toujours et toujours les mêmes questions et les mêmes demandes d’explications adressées à l’exécutif de wilaya qui reviennent. Le cas du projet du nouveau silo à grain de Belkheir est un exemple édifiant. «Nous ne savons pas pourquoi ce projet est bloqué à 90 % depuis de nombreuses années au moment ou nous nous préparons à la campagne moisson battage», soulèvent certains.

Bien évidemment, ce dossier, un secret de polichinelle que les autorités ont laissé traîner, se résume en l’acquisition des équipements frappés par des blocages inextricables. Comme tout le monde le sait, il s’agit d’un financement ANDI (Agence Nationale de Développement de l’Investissement). Ainsi va l’APW à Guelma.

La pertinence des interventions des élus n’est pas en adéquation avec le volume des enveloppes allouées aux projets de la wilaya. «Il aurait été judicieux de parler de consommations des crédits des projets, secteur par secteur. Avec un comparatif aux années précédentes», a déclaré à El Watan, le P/APW en marge de cette session, visiblement peut convaincu par le contenu dudit document ni même par son traitement à l’assemblée.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!