Tarek Acheba. Réalisateur au Théâtre régional d’Oum El Bouaghi : Des planches à la mise en scène | El Watan
toggle menu
samedi, 25 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021






Portrait

Tarek Acheba. Réalisateur au Théâtre régional d’Oum El Bouaghi : Des planches à la mise en scène

18 avril 2021 à 9 h 14 min

Le jeune réalisateur, Tarek Acheba, que nous avons rencontré au théâtre régional d’Oum El Bouaghi, établi à Aïn Beïda, est en train de monter les marches du 4e art. Il faut avouer qu’il a de l’ambition et voit grand. Son parcours a commencé en 1991 après avoir suivi des cours de formation aussi bien à Alger qu’à Batna.

Au tout début de sa carrière d’artiste, le jeune Tarek (aujourd’hui âgé de 47 ans) a joué des rôles dans des pièces de théâtre. J’ai joué comme comédien débutant un rôle dans la pièce Lamalif de Amar Keddache et aussi dans la pièce Jugurtha avec la comédienne Sonia. J’ai incarné le rôle de Marius le consul romain. Tarek évoque encore quand il a joué dans une pièce de Hacène Boudrioua, une pièce intitulée Un soir à Paris et qui a été représentée en arabe et en français. Ne s’arrêtant pas là, le jeune comédien entreprend une nouvelle carrière en s’investissant dans la mise en scène. En 2013, il adapte pour le théâtre la pièce Le crédit, de Tchekhov. Depuis, Acheba ne cesse de produire pièce sur pièce.

On peut citer entre autres La maison de Louardi à Miliana, dont il a écrit le texte et a procédé à la mise en scène. El makhloue sera jouée par la troupe de la coopérative de Port-Saïd. Tarek adaptera encore pour le théâtre le texte de Tahar Ouettar, Les martyrs reviendront cette semaine en 2019. Cela ne l’a pas empêché de jouer des rôles pour la télévision.

Notamment avec Djamila Arrès et aussi dans un feuilleton réalisé par le Syrien Heythem Ezzerzouri. Bien sûr, pour son travail artistique, il a été distingué plus d’une fois en obtenant des prix. Mais ce n’est pas cela qu’il cherche. Dès le premier abord, nous avons senti et compris que le jeune homme de théâtre voit grand. Il entend donner au 4e art d’autres titres de noblesse. Ces jours-ci, il assure le montage d’une nouvelle pièce pour le compte du théâtre régional d’Oum El Bouaghi.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!