Sport À Souk Ahras : Graves révélations sur la gestion d’un club de karaté | El Watan
toggle menu
lundi, 16 septembre, 2019
  • thumbnail of 2019092019


  • Pub Alliance Assurance



Sport À Souk Ahras : Graves révélations sur la gestion d’un club de karaté

25 mai 2019 à 10 h 00 min

Ce qui n’était que soupçons et supputations autour de la gestion des clubs de karaté affiliés à la ligue de Souk Ahras a récemment pris la forme d’un véritable scandale financier, où les doutes sur des collectes dans l’informel et l’éventuelle présence d’un réseau d’acheminement d’argent depuis des sources inconnues se trouvent confortés par les déclarations faites récemment à El Watan par des athlètes et des dirigeants de cette même ligue.

Voici l’en-tête d’une doléance écrite adressée aux différents responsables : «Dans le cadre de la dénonciation de la dilapidation des deniers publics et de la gestion illégale des fonds de la wilaya, entre autres, nous, sportifs et karatékas de Souk Ahras et membres dirigeants des sections locales, dénonçons énergiquement les collectes informelles opérées au niveau du club amateur de l’Espérance de Souk Ahras sous les auspices et la protection du vice-président de la ligue.

Nous tenons également à insister sur le fait que ce club gère un véritable marché à l’insu des instances administratives et sportives du secteur de la jeunesse et des sports.» Bien avant l’installation de l’actuelle ligue, le staff technique et l’entraîneur procédaient à des collectes illégales au niveau de la salle de jeunes Hafsi Abderrazak.

«La situation a empiré avec l’arrivée de l’actuel vice-président de ladite ligue, où l’on a constaté la vente du diplôme 1er dan (ceinture noire) à 25 000 DA l’unité au profit de plusieurs personnes, notamment les candidats au recrutement au sein de l’armée et des services de sécurité, la dernière remise illégale a eu lieu les 28, 29 et 30 mars de l’année en cours à la maison de jeunes Hafsi Abderrezak», a déclaré l’un des compétiteurs locaux.

Des sommes importantes ont été également injectées dans des salaires fictifs et dont l’évaluation dépasse l’entendement, tout comme un récent voyage en Tunisie, effectué entre le 18 et 21 décembre de l’année passée et qui, selon nos interlocuteurs, est frappé de doute et devait  justifier une partie des dépenses de l’argent collecté et autres recettes depuis des sources inconnues.

Les dirigeants de la ligue estiment, quant-à eux qu’ils agissent de la sorte par devoir de dénonciation, mais aussi pour dégager leur responsabilité par rapport à l’éventuelle existence d’un réseau qui serait à l’origine de plusieurs aides financières non répertoriées et des opérations du genre effectuées à l’insu de la ligue, de la fédération et de la direction de la jeunesse et des sports. Contacté par nos soins dans le but d’avoir sa version, le président de la ligue de karaté de Souk Ahras n’a voulu ni confirmer ni infirmer les faits.       


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!