Souk Ahras : Quand l’UGTA perd sa force de mobilisation | El Watan
toggle menu
mardi, 11 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan10052021




Souk Ahras : Quand l’UGTA perd sa force de mobilisation

03 mai 2021 à 9 h 16 min

C’est encore sans surprise que l’UGTA a offert, à l’occasion de la fête du 1er Mai, une coquille vide devant les autorités locales venues, samedi, au carré des martyrs de Souk Ahras.

Pas plus de six syndicalistes étaient présents lors des festivités et le minibus qui devait transporter les travailleurs était quasiment vide. Terrible vérité que des syndicalistes de plusieurs secteurs ont tenté de transmettre à ces mêmes autorités, mais surtout du patron de la centrale syndicale.

«C’est un boycott décidé à l’unanimité par nos frères syndicalistes de tous les secteurs, et ce, en guise de rappel pour nos tutelles locales et centrales que la force de mobilisation est loin d’être entre les mains de l’Union locale et l’Union de wilaya, deux structures boudées par la majorité des travailleurs pour les torts causés aux intérêts des travailleurs», a déclaré un cadre du secteur du transport.

Un autre cadre du secteur de la santé a mis en relief le maintien par Laâbatcha des mêmes mécanismes de fonctionnement de son prédécesseur en l’occurrence Sidi Saïd.

«Le changement opéré au niveau de la centrale syndicale n’a pas encore produit les effets escomptés au niveau des structures locales des wilayas où des congrès des UL ou UW sont frappés de reports ou transformés en réunion de soutien. Souk Ahras en est une», a-t-il indiqué.

En cette même occasion, c’est encore une fausse note protocolaire qui a été décelée. Au lieu du secrétaire général de la wilaya ou un autre membre du bureau, c’est un lecteur qui abondera dans un discours historique sans âme.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!