toggle menu
mercredi, 19 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Salon de l’apiculture : Des difficultés continuent d’étriquer l’activité

13 novembre 2018 à 10 h 00 min

Les apiculteurs de la wilaya de Mila organisent, du 10 au 13 du mois en cours, le premier salon des produits de la ruche à l’Institut islamique de la ville de Mila. Une quinzaine d’apiculteurs ont pris part à cette manifestation, dont l’objectif est de rapprocher, d’une part, les professionnels de leur clientèle et, d’autre part, de faire connaître la large gamme de produits de la ruche, ainsi que les vertus thérapeutiques et qualités nutritives de ces produits au grand public.

Mais en dépit de la grande qualité des produits, les professionnels continuent d’endurer une multitude de difficultés qui étriquent sérieusement leur activité. Le problème de la commercialisation, la cherté des équipements et des médicaments, la mortalité élevée des abeilles à cause des insecticides sont quelques-unes des difficultés auxquelles la corporation souhaiterait trouver des solutions rapides en coordination avec les services de la DSA.

«Pour l’essor de l’élevage apicole dans la région, nous comptons beaucoup sur l’implication de la DSA, notamment pour réduire la mortalité des ruches provoquée par l’épandage des insecticides», nous dira Chaib Mimoun, l’un des participants au salon.

Les apiculteurs souhaitent, en effet, que la DSA intervienne pour organiser les opérations d’épandage des herbicides et des insecticides par les agriculteurs de la région. «On aimerait être informés des jours d’épandage des produits chimiques dans les champs pour qu’on puisse prendre nos mesures de protection des ruches», poursuit notre interlocuteur.

Lors de sa visite de l’exposition, le directeur des services agricoles a reconnu que les intrants utilisés dans l’agriculture posent un problème pour les colonies d’abeilles en promettant d’organiser les opérations d’épandage afin de préserver le patrimoine apicole.

Le manque de coordination entre professionnels, notamment en période de traitement des ruches contre le varroa, maladie parasitaire particulièrement dangereuse pour les abeilles, est un autre problème enduré par les apiculteurs de la région.

Aussi, ceux-ci appellent le Comité national interprofessionnel de la filière apicole à fixer une date annuelle pour le traitement des ruches contre l’épidémie du varroa. «On doit traiter les ruches de la même région le même jour pour éviter la contamination». Soulignons que le segment, qui a connu un développement respectable ces dernières années, emploie des centaines de personnes à l’échelle locale et fournit le marché national de tonnes de produits de la ruche annuellement. 

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!