Mila : Les services vétérinaires sur tous les fronts | El Watan
toggle menu
vendredi, 22 mars, 2019
  • thumbnail of 20190322

Mila : Les services vétérinaires sur tous les fronts

07 janvier 2019 à 8 h 18 min

Les services vétérinaires à Mila sont sur le pied de guerre pour parer à tout risque de fièvre aphteuse. Des décisions sont prises et des moyens sont mobilisés pour éviter un éventuel épisode épidémique dans le cheptel de la région, surtout que la wilaya est limitrophe avec la zone à risque des Hauts-Plateaux.

Les six marchés à bestiaux de la wilaya viennent d’être fermés par les autorités, alors que la campagne de vaccination de la population bovine s’accélère et les opérations de sensibilisation se multiplient. Le DSA, Messaoud Bendridi, a affirmé, hier, que le wali a validé la décision de fermeture des marchés hebdomadaires. «Le commerce des animaux est suspendu jusqu’à nouvel ordre, les marchés à bestiaux sont fermés au négoce à titre préventif», dira-t-il.

Par ailleurs, la campagne de vaccination de la population bovine de la région s’est emballée durant le week-end. De 40 000 têtes vaccinées mercredi dernier, le nombre de sujets touchés par l’opération est passé à 70 000 durant le week-end. Une vraie course contre la montre ! Le directeur des services agricoles, joint par téléphone, hier, assure que le travail de sensibilisation des éleveurs et des maquignons n’est pas en reste. «Nous avons envoyé deux caravanes de vétérinaires depuis jeudi, dans les régions agropastorales du sud de la wilaya, afin d’expliquer les mesures et gestes que les éleveurs doivent adopter pour participer à la préservation de leurs animaux».

Les deux caravanes, formées des vétérinaires de la DSA et des médecins de la DSP, ont touché les communes du sud, qui recèlent l’essentiel du patrimoine animal de la wilaya, à savoir Tadjenanet, Ouled Khlouf, Oued Athmania et Mchira : «Ces quatre communes recèlent un important cheptel. De plus, elles sont frontalières avec des régions agropastorales importantes, comme Sétif et Oum El Bouaghi, d’où leur choix pour l’entame de notre programme de proximité.» Notre source affirme, par ailleurs, que ce programme de sensibilisation compte quinze caravanes qui sillonneront l’ensemble du territoire de la wilaya.

Rappelons que l’épidémie de la bluetongue, qui a affecté la wilaya en 2008, avait causé la mort de plus de 40 têtes bovines, ce qui justifie apparemment toute la mobilisation actuelle des services vétérinaires de la wilaya. Ne dit-on pas que chat échaudé craint l’eau froide ?

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!