Logement AADL à Souk Ahras : Lenteurs et atermoiements | El Watan
toggle menu
samedi, 23 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Logement AADL à Souk Ahras : Lenteurs et atermoiements

27 janvier 2021 à 9 h 08 min

Condamné à l’unanimité pour les lenteurs et éternels atermoiements qui accompagnaient sa réalisation, le projet des 1500+1200 logements
AADL pesait de tout son poids sur la gestion du dossier logement à Souk Ahras.

Il fut, pour preuve, à l’origine de plusieurs mouvements de protestation de la part des souscripteurs, éprouvés par une attente de 7 longues années et une nonchalance révoltante constatée auprès de l’entreprise chargée de sa réalisation en 2013.

Dès son installation, le wali de Souk Ahras en fit une priorité et alla dénoncer les responsables du blocage. «Nous devons concevoir la situation du logement, toutes formules incluses, comme une affaire d’Etat, car il a de notre crédibilité en qualité de gestionnaires mandatés pour gérer les affaires ayant trait aux besoins urgents de la population. Ce retard constaté depuis des années s’agissant de la formule AADL est inadmissible et il ne durera pour longtemps, soyez-en rassurés», devait-il déclarer, tout en colère, lors d’une réunion-ultimatum tenue devant les responsables sectoriels et les représentants des autres partenaires du logement.

Des changements opérés au niveau de la gestion de l’administration AADL, un renforcement du personnel exécutant et des suivis technique et administratif ininterrompus ont, semble-t-il, produit les effets escomptés. C’est au moins l’impression que partage la majorité des souscripteurs.

Abdelmadjid Seraiaia en fait partie. «Je dois reconnaître que des efforts importants ont été consentis par l’ensemble des responsables locaux, ces deux dernières années, et ce, grâce à une implication meilleure des autorités. Je dois aussi faire part d’une nette amélioration des rapports du souscripteur avec les différentes parties chargées de mener à terme ce projet», a-t-il confié.

Aussi, une source technique a annoncé une attribution de 1200 unités au mois de mars prochain pour perpétuer l’opération les mois qui suivront. «Nous avons veillé à augmenter la cadence des travaux afin de rattraper le retard sans pour autant négliger leur qualité garante
de notre crédibilité auprès des souscripteurs et des responsables», a précisé la même source.

Un défi collectif pour cette première attribution sous cette formule prometteuse.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!