Ligue des sports scolaires de Bordj Bou Arréridj : Une pépinière de talents à prendre en charge | El Watan
toggle menu
lundi, 25 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190325

Ligue des sports scolaires de Bordj Bou Arréridj : Une pépinière de talents à prendre en charge

16 décembre 2018 à 8 h 58 min

Comptant plus de 9000 élèves licenciés dans une dizaine de disciplines sportives, la Ligue des sports scolaires de la wilaya de Bordj Bou Arréridj tente, avec le peu de moyens dont elle dispose, de dénicher les jeunes talents en vue de les préparer pour les compétitions importantes.

D’ailleurs, deux grands rendez-vous sportifs attendent ces jeunes athlètes avant la fin de l’année 2018. «Le premier aura lieu du 20 au 24 décembre, à Chlef pour les qualifications au championnat maghrébin de cross-country qui se tiendra en Tunisie, et le second sera la phase qualificative à Ouargla du 28 décembre au 2 janvier 2019, pour le Championnat panarabe de handball en Égypte, en sus du Festival national des sports scolaires qu’organise chaque année la wilaya de Bordj Bou Arréridj au mois de juillet, coïncidant avec les festivités de la Fête de l’indépendance et de la jeunesse», indique Ahmed Titouni, SG de la Ligue de wilaya des sports scolaires. «Certes, l’engouement qui se chiffre par 9 000 adhérents n’est pas important comparativement au nombre d’élèves des trois paliers, mais il est considérable par rapport aux autres wilayas du pays.

Pourtant, nous parvenons à faire fonctionner la ligue grâce aux maigres subventions que nous recevons de la Fédération, du fonds de la wilaya, du ministère de la Jeunesse et de la direction de l’éducation. Cela dit, nous ne demandons pas de grands moyens à l’instar des autres fédérations, mais juste de quoi pouvoir acquérir des outils simples, peu coûteux, au profit des enfants afin de les aider à canaliser et laisser éclater leur énergie dans des jeux ludiques et éducatifs qui pourraient faire germer les talents de chacun dans les différentes disciplines», poursuit notre interlocuteur.

Parmi ces moyens dont la ligue a besoin, M. Titouni évoque avec beaucoup d’insistance les kids athlétiques. Un ensemble d’objets en plastique et en miniature, pour les différentes disciplines sportives. «Hélas, nous ne disposons que d’un seul kid au niveau de toute la wilaya, alors que toutes nos écoles devraient en être équipées depuis longtemps, à l’image de ce qui se passe sous d’autres cieux. Puisque l’opportunité se présente, je lance un appel aux responsables de faire un effort pour doter nos établissements d’un dispositif qui ne coûte pas plus de quinze millions de centimes aux collectivités», soutient-il.

«Tout compte fait, notre rôle consiste à occuper l’enfant, pour en faire le futur champion peut-être, par des activités sportives, pédagogiques et ludiques, puisque l’enfant apprend en jouant. Ensuite c’est le meilleur moyen de l’éloigner des fléaux sociaux qui donnent naissance aux violences dans la rue», conclut-il.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!