Réhabilitation de l’hôtel Mermoura, à Guelma : La nouvelle structure livrée dans neuf mois | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Réhabilitation de l’hôtel Mermoura, à Guelma : La nouvelle structure livrée dans neuf mois

28 septembre 2019 à 9 h 00 min

Certains se sont interrogés sur la préservation du cachet architectural de Fernand Pouillon.

L’hôtel Mermoura, dans la ville de Guelma, le plus connu du chef-lieu pour avoir été construit par l’Etat et mis en service à l’est du pays, à l’instar d’autres hôtels, tels El-Mountazah (ex-hôtel du Rocher), à Seraïdi (Annaba) et El Mordjane (El Kala), Seybouse (ex-Plaza Annaba), ou encore Chellala, à Hammam Debagh (Guelma), entre les années 1970 et 1980, connaît une réhabilitation.

Un projet, rappelons-nous, annoncé en grande pompe en mai 2015 par le PDG de l’Entreprise de gestion touristique (EGT) Annaba. Finalement, le chantier sera installé officiellement en 2017 et l’octroi du permis de construire en 2018 pour un délai contractuel de 18 mois, avec pour entreprise réalisatrice l’italien Pedron.

«C’est un Pouillon… Hada (celui là) ?» s’est interrogé d’emblée le ministre du Tourisme, jeudi dernier, sur le chantier de l’hôtel Mermoura, avant-dernière halte de sa visite de travail à Guelma. «Oui, oui, c’est un Pouillon», réplique le responsable du bureau d’études, qui a confirmé que l’hôtel Mermoura de la ville de Guelma est l’œuvre de Fernand Pouillon (1912-1986), célèbre architecte français.

«Nous avons toujours respecté la touche de monsieur Pouillon en accentuant l’aspect architectural. En ajoutant et actualisant l’aspect bâti dans son contexte urbain. Tout en le mettant dans un hôtel digne d’un trois étoiles. L’intervention sur tout l’aspect extérieur avec extension.

La végétation et le choix d’espèces végétales sont aussi pris en considération», explique-t-il. Ainsi, à entendre le bureau d’études lors de son exposé à l’assistance, le futur hôtel Mermoura, dans son nouveau design, sera livré au plus tard dans neuf mois.

La modernisation touche particulièrement les chambres d’une capacité d’accueil de 146 lits, qui demeure inchangée. Modernisation du restaurant originel 98 places avec création d’un restaurant pâtisserie pizzeria (46 et 118 places). Les bars de l’hôtel seront aussi remis au goût du jour.

Une salle des conférences. Quant aux extensions, notamment le parking, il verra sa capacité doublée avec la création d’un sous-sol, en plus de celui à l’air libre, soit au total 137 places.  «Nous allons passer d’un 3 étoiles vers un trois étoiles plus !», conclut l’orateur.

«Encore du virtuel, en somme. Attendons pour voir. Sont-ils certains que l’empreinte architectural  de Pouillon ne sera pas dénaturée? Le pauvre, il doit se retourner dans sa tombe à chaque coup de marteau piqueur», s’indigne une frange de l’assistance.                                                


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!