Formation qualifiante à Bordj Bou Arréridj : Le bac professionnel, un nouveau sésame | El Watan
toggle menu
lundi, 30 mars, 2020
  • thumbnail of elwatan30032020
  • Tombola Alliance



Formation qualifiante à Bordj Bou Arréridj : Le bac professionnel, un nouveau sésame

17 février 2020 à 9 h 00 min

L’enseignement professionnel est un segment qui a fait ses preuves sous d’autres cieux et qui a particulièrement contribué à booster l’économie à travers la promotion des PME et PMI en leur fournissant la main-d’œuvre qualifiée.

Et pourquoi pas chez nous ? Au moment où l’on ne cesse de motiver les jeunes à la création de leur start-up pour générer la richesse et absorber le chômage.
Entre l’éducation nationale et l’enseignement supérieur, il y a un maillon qui pourrait donner beaucoup d’opportunités aux jeunes afin de leur garantir un métier d’avenir : le bac professionnel. «En attendant la décision de la commission interministérielle sur la création du bac professionnel, nous soutenons cette formule que nous trouvons judicieuse pour attirer plus de jeunes motivés par l’immersion en milieu professionnel de la seconde à la terminale.

Car, dans notre société, la fierté d’obtenir son bac est immense, et la filière importe peu, pourvu qu’on décroche le sésame. En revanche, il y a des universitaires qui ont quitté les amphis pour s’inscrire dans nos centres et instituts de formation qui leur offrent la possibilité d’intégrer la spécialité de leur choix.

A souligner également que les conditions d’admission au lycée professionnel seront les mêmes que pour le lycée d’enseignement général», a déclaré le directeur de la formation professionnelle lors d’une rencontre tenue à l’institut spécialisé Bordj 1, qui a regroupé des startupers et des dispositifs d’aide à l’emploi. Le séminaire avait pour objectif de faire connaître aux futurs apprentis le mode de formation par apprentissage, suivant la loi 18-10 portant sur les règles régissant ce mode de formation, et ce, à une dizaine de jours des nouvelles inscriptions.

Il a aussi été question d’évoquer certaines nouveautés, notamment la création de centres spécialisés avec octroi des droits d’auteur pour l’apprenti et la possibilité de recrutement direct après la formation.

C’était également l’occasion pour plusieurs exposants de différents secteurs issus de la formation professionnelle d’exhiber leurs produits. Parmi eux, Fayçal Saoud, apiculteur de père en fils, qui ne tarissait pas d’arguments pour vanter les vertus de son miel. «En 2001, j’ai bénéficié de 10 ruches et depuis, le nombre n’a pas cessé d’augmenter, tout en formant des jeunes des centres de formation professionnelle, en coordination avec les services de la DSA et des forêts», a-t-il affirmé.

 

 

 

Exposition pour promouvoir les produits du terroir

En provenance de certaines régions du pays, une dizaine de producteurs d’huile d’olive ont organisé, avec les producteurs locaux, une exposition pour faire connaître leurs récoltes du terroir aux visiteurs et échanger sur les meilleures méthodes pour les améliorer.

«Avec la malbouffe, à l’origine de tous les maux, qu’on nous fait avaler, je préfère acheter des produits faits maison, droit du producteur au consommateur, sans intermédiaire aucun», nous dit un citoyen qui a fait son emplette d’épices de différents stands.

Daoud Hammouma est l’un des exposants  qui a attiré le plus de visiteurs, étalant une panoplie de produits locaux de sa région d’Ath Maouche, dans la wilaya de Béjaïa.

On y trouve de l’huile d’olive, des piments,  de la caroube, du miel, de l’orge et des figues sèches. «C’est par ce genre de manifestations qu’on peut promouvoir les produits du terroir  et échanger nos expériences avec les autres producteurs.

Parfois, on nous invite à des expositions dans des lieux censés être touristiques, mais en réalité ce sont des endroits qui sont tout sauf touristiques. Puisqu’aucun signe attractif n’est prévu  pour l’exposant ni pour le visiteur.  Ce qui risque de faire fuir tout le monde.

Alors que c’est par les choses simples  que de telles manifestations agricoles ou autres peuvent drainer la foule et promouvoir un quelconque produit», souligne-t-il.  M. A.

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!