toggle menu
samedi, 17 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018


En bref…

27 septembre 2015 à 10 h 00 min

– Le DSA de Guelma nous écrit

Suite à notre article intitulé «Agrément des marchés à bestiaux à Guelma – la législation est encore bafouée» paru dans notre édition du lundi 14 septembre, nous avons reçu les précisions suivantes de la part de la Direction des services agricoles de la wilaya de Guelma : «Il est à clarifier qu’il s’agit d’un arrêté pour identification et organisation des points de ventes du mouton à l’occasion de l’Aïd el Adha et non d’un agrément sanitaire des marchés à bestiaux.

Aussi il est à rappeler que le marché à bestiaux de la commune de Guelma n’est pas dans la cité des frères Rahabi (à 300 m) mais à proximité de la zone industrielle cité Frères Rahabi. A ce sujet et depuis l’épisode de la fièvre aphteuse qu’a connu le pays ; la volonté des P/APC est engagée pour la réhabilitation des marches à bestiaux conformément à la législation en vigueur.»

– Notre journaliste persiste et signe

J’invite les autorités locales de la wilaya de Guelma et à leur tête le directeur des services agricoles à constater de visu les multiples entorses à la législation au marché à bestiaux du chef-lieu, situé dans la prétendue zone industrielle et plus exactement à cité Errahba, qui n’est autre qu’un prolongement d’ilots d’habitations et locaux divers de la cité des Frères Rahabi. Il est question ici d’une dizaine de mètres, au plus, qui s’éparent ce marché desdites habitations (une cinquantaine à la ronde).

Quant à l’arrêté pour indentification et organisation des points des ventes, celui du chef-lieu, devrait répondre, de facto, à l’arrêté  du ministère de l’Agriculture du 30 septembre 2000, relatif au contrôle sanitaire, puisque celui-ci, est opérationnelle depuis de nombreuses années, et de surcroit l’unique dans la commune de Guelma. Mais il n’en est rien sur le terrain. Quant  à la soi-disant volonté et les engagements du P/APC de Guelma, nous pensons que ce dernier est le seul habilité à en parler et à se défendre par lui même.

Lire aussi

Loading...

– Tébessa  : Un mort et 30 blessés dans des accidents de la route

Une personne, la trentaine a été tuée le premier jour de L’Aïd dans un accident de circulation survenu à la sortie de la ville de Tébessa, apprend-on de source hospitalière. Le drame s’est produit quand une voiture légère qui roulait à vive allure s’est renversée faisant plusieurs tonneaux. La dépouille a été admise  à la morgue de l’hôpital de Tébessa. Dans ce même registre  neuf autres personnes ont été blessées dans trois autres accidents de la route. Présentant des blessures légères, elles ont été évacuées aux services des urgences de l’Hôpital Allia Salah. Par ailleurs, les mêmes services ont enregistré plus de vingt blessés, dont deux sont jugés très graves. Ils ont été blessés à l’arme blanche, et autres, lors de bagarres survenues durant les deux jours de l’Aïd dans plusieurs quartiers de la ville de Tébessa.

– Une importante quantité d’alliages de métaux récupérée

Une importante quantité d’alliage de magnésium et d’aluminium a été saisie en fin de semaine écoulée par les éléments de la gendarmerie nationale au lieu-dit Gargara relevant de la daïra d’El-kouif à 35 kms de Tébessa, apprend-on d’un communiqué émanant du groupement de la gendarmerie Nationale de Tébessa. Cette quantité de patte métallique utilisée dans les travaux de menuiserie et autres a été découverte à bord d’un camion poids lourd alors que son propriétaire – qui a pu prendre la fuite – s’apprêtait à la faire passer en Tunisie.

– L’ex-P/APC de Bekkaria sous mandat de dépôt

L’ex  président de l’assemblée populaire communale de la commune de Bekkaria, à 11 kms de Tébessa, a été placé, au cours de la semaine écoulée, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction prés le tribunal de Bir el Ater,  apprend-on de sources concordantes. Il est poursuivi avec une dizaine  d’autres individus, parmi eux des membres de l’assemblée communale pour une affaire de corruption. Il y a lieu de signaler que le mis en cause répondant aux initiales D. A. un professeur d’histoire-géo de son état, a été acquitté récemment dans une affaire de mœurs.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!