Colloque du HCA à Tébessa : Résistance des femmes en Afrique du Nord | El Watan
toggle menu
dimanche, 22 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan22092019





Colloque du HCA à Tébessa : Résistance des femmes en Afrique du Nord

08 septembre 2019 à 8 h 15 min

Le Haut commissariat à l’amazighité (HCA) organise, en collaboration avec la wilaya de Tébessa et l’association culturelle Thevistis, un colloque international placé sous le thème «Résistance des femmes en Afrique du Nord : de la période antique au XIXe siècle», du 28 au 30 septembre 2019, annonce le SG du HCA, Si El Hachemi Assad, dans un communiqué rendu public hier.

Cette rencontre, qu’abritera la salle des conférences de la wilaya de Tébessa, est placée sous la direction scientifique de Mme Soltani Amel et des professeurs Harèche Mohamed El Hadi et Zerdoumi M’hamed, respectivement docteur spécialiste en numismatique, directrice du musée national Cirta, Constantine et maître de conférences à l’université d’Alger 2. «Outre l’objectif scientifique annoncé, cette activité intellectuelle est en soi un hommage aux femmes qui ont marqué l’histoire de l’Afrique du Nord en général, et des Aurès en particulier», précise M. Assad. A l’occasion de cette rencontre, les organisateurs présenteront en exclusivité un bel ouvrage réalisé en coédition HCA-Ed Guerfi, ayant pour titre Raconte-moi les Aurès, de l’auteur et journaliste Rachid Hamatou.

Ce dernier, chaoui pure laine, fera voir des facettes méconnues de sa région à travers un beau livre, dont la publication a rencontré beaucoup d’écueils. Il est annoncé pour le prochain SILA.

Pour la réussite du colloque sur la résistance des femmes en Afrique du Nord, le commissariat annonce la présence d’un panel d’experts venant de diverses universités et centres de recherche nationaux et internationaux (Grèce, Soudan, Tunisie, Espagne…) pour «exposer un ensemble de réflexions neutres, dont les travaux sont les résultats de recherches scientifiques», précise le SG.

Le commissariat a organisé ces dernières années des colloques sur des personnages de l’histoire nationale, faisant participer des spécialistes nationaux et étrangers aux travaux. Des actes de ces rencontres qui furent toujours ouvertes au grand public ont été publiés et facilement consultables. Le HCA s’est fait fort de faire connaître des pans de l’histoire nationale, souvent malmenés par l’historiographie officielle, où la composante berbère du pays est souvent oubliée. «Faut-il le rappeler – comme à chaque circonstance – qu’il est important de revisiter, considérer et assumer notre histoire, totalement et objectivement, loin des extrémismes idéologiques, de l’Antiquité à nos jours.

En ce qui nous concerne, nous sommes passionnément épris d’histoire, de toute l’histoire dans sa chronologie, et aussi de cette terre d’Algérie et de son patrimoine, avec un attachement viscéral à l’identité amazighe, substrat essentiel des sociétés maghrébines», signale Si El Hachemi Assad, SG du Haut Commissariat à l’amazighité dans sa présentation.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!