Bordj Bou Arréridj : Centralisation de la validation des certificats d’origine des exportations : Les opérateurs économiques dans l’expectative | El Watan
toggle menu
vendredi, 22 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191121


  • Massage Tunisie

Bordj Bou Arréridj : Centralisation de la validation des certificats d’origine des exportations : Les opérateurs économiques dans l’expectative

15 septembre 2019 à 8 h 00 min

Depuis le 2 juillet dernier, une note ministérielle a été adressée et mise en application dans toutes les Chambres d’industrie et de commerce du pays, portant sur la centralisation de la validation des certificats d’origine des exportations au niveau de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie à Alger, pour toutes les marchandises destinées à l’exportation vers les pays signataires de la convention de la Grande zone arabe de libre-échange (Gzale).

Une décision qui n’a pas enchanté les opérateurs économiques de la wilaya de Bordj, à en croire M. Mokrani, représentant de l’entreprise des pâtes alimentaires Gerbior. «Nous ne voyons pas pourquoi on se donnerait la peine de nous déplacer jusqu’à Alger pour une simple validation du certificat d’origine que nous avons l’habitude d’effectuer ici au niveau de la Chambre d’industrie et de commerce les Biban (CCIB), avec toutes les facilitations qu’on mettait à notre disposition et le bon accueil qu’on nous réservait. Lors de la rencontre avec le ministre, le 9 septembre, nous avons évoqué la question, et il a promis de nous répondre. Et nous attendons une réponse favorable», nous dit-il.

Pour tenter d’en savoir un peu plus sur cette décision ministérielle, nous avons interrogé Abdelkader Hayed, directeur de la CCIB. «Nous ne faisons qu’appliquer la loi. Nous avons reçu une note ministérielle qui date du 2 juillet, et nous l’appliquons à la lettre. Mais, visiblement, elle n’arrange pas les opérateurs, puisque plusieurs d’entre ceux que nous avons reçus demandent purement et simplement de rétablir l’opération à la CCIB de Bordj Bou Arréridj. C’est plus pratique et c’est moins volumineux pour eux, au lieu de se déplacer jusqu’à la capitale», nous explique-t- il.

A noter que la wilaya de Bordj Bou Arréridj compte, selon la CCIB, 16 opérateurs économiques qui exportent 18 produits différents, entre autres, les appareils électroménagers, les cellulaires, les plaques alvéoles, les pâtes alimentaires… Et en termes de recettes, la même source parle d’un chiffre d’affaires de 28 millions de dollars réalisé en 2018. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!