Bordj Bou Arreridj : Un médecin, suspendu, réintègre son poste d’urgentiste | El Watan
toggle menu
lundi, 11 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan11112019


Bordj Bou Arreridj : Un médecin, suspendu, réintègre son poste d’urgentiste

20 octobre 2019 à 9 h 09 min

Un malade, évacué depuis l’EPH de Medjana où il séjournait pendant un mois au service de pneumologie, a rendu l’âme peu de temps après son admission à la salle de déchoquage de l’EPH de Bordj, indique une source hospitalière.

La responsabilité a illico été incombée au docteur Bendjeddou, qui a accompagné le malade, s’en est suivie une suspension de son poste de travail pour «négligence» et la comparution devant le conseil disciplinaire.

Chose que le personnel du service des urgences a du mal à accepter. En guise de solidarité avec leur collègue, les médecins et les techniciens du service ont observé durant presque toute la journée du mercredi un sit-in dans l’enceinte de l’hôpital, brandissant des pancartes où on pouvait lire : «Nous sommes tous Bendjeddou». Jeudi, nous avons pris attache avec le Dr Selakdji, chef du service des urgences, qui venait de rentrer d’une rencontre sur le sujet et autres points, avec le DSP, qui nous dira : «Le médecin n’y était pour rien dans le décès du malade, hospitalisé depuis un mois à l’hôpital de Medjana. Il n’a fait que l’accompagner. D’ailleurs, je viens de rentrer de la réunion où nous avons formé une commission de trois membres qui sera dépêchée dimanche à l’EPH de Medjana pour décortiquer le dossier du patient décédé et mettre à la lumière les parts de responsabilité. Quant au jeune médecin, mis en cause à tort, il regagnera le plus normalement du monde son poste de travail ce dimanche, sans passer par le conseil disciplinaire», conclut notre interlocuteur.    


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!