Tipasa : Préparation chaotique de la saison estivale | El Watan
toggle menu
mardi, 17 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan17092019
  • Pub Alliance Assurance





Tipasa : Préparation chaotique de la saison estivale

16 juin 2019 à 9 h 00 min

Moult réunions ont eu lieu au siège de la wilaya, pour aboutir à un résultat nul, en matière de préparation de la saison estivale à Tipasa, un territoire pourvu de potentialités naturelles en mesure de développer l’une de ses vocations principales, le tourisme.

Certes, les déclarations du wali de Tipasa inhérentes au nombre de plages et les mesures prises pour accueillir les estivants durant cette période estivale 2019 ne sont que des leurres.

Hormis la Protection civile, qui a programmé ses moyens humains et matériels afin de mettre en place son dispositif le long du littoral, allant de l’oued Mazafran jusqu’à l’oued Damous, les autres secteurs n’ont pas pris la peine de se rendre sur le terrain pour s’imprégner de la situation. La concession des plages a été lancée à quelques jours de l’ouverture de la saison estivale.

Il est loin le temps où chaque commune aménageait les accès avec l’éclairage et les parkings, installait les fontaines à eau, les douches et les toilettes au niveau des plages. Aujourd’hui, les rejets d’eaux usées à la mer sont impressionnants. La pollution des eaux se conjugue avec celle de l’espace le long du littoral. La saleté des plages continue à poser des problèmes.

Quelques initiatives locales sont prises, mais elles sont insuffisantes. Les parkingueurs commencent déjà à imposer leur diktat dans certaines plages, un comportement qui suscite l’ire des familles en quête de repos et d’évasion.

L’exemple relatif à la fermeture depuis plus d’une année des toilettes publiques, un projet réalisé au niveau de la place, en plein centre urbain de la ville de Tipasa, illustre le désintérêt des décideurs locaux en matière de création de commodités pour les estivants qui se rendent au chef- lieu de la wilaya.

L’ex-directrice du tourisme de la wilaya, proche de la famille de l’ex-Premier ministre, Sellal, avait massacré le secteur durant son règne de près de 20 ans.

Elle a été promue au poste de SG du ministère du Tourisme. Elle vient d’être convoquée à nouveau par le magistrat du tribunal de Tipasa, à la suite de sa gestion calamiteuse du foncier touristique et la dilapidation de ce patrimoine public. Les séquelles de ses errements et de son inconscience sont toujours vives dans le secteur du tourisme.

Quant à l’EGT Tipasa, elle s’attelle à activer les travaux pour achever dans les meilleurs délais ses complexes touristiques, en dépit d’une conjoncture économique difficile. La Corne d’Or, Matarès et le complexe de Beldj sont prêts pour accueillir les familles durant cet été. Le complexe touristique CET, en cours de travaux, sera opérationnel au-delà de la saison estivale.

La direction générale de l’EGTT avait sollicité des prêts bancaires auprès du CPA afin de moderniser et de rénover ses 4 complexes touristiques, pour satisfaire les demandes de sa clientèle. L’EGTT s’enorgueillit d’une capacité globale de 5000 lits, dès la fin des travaux dans ses unités. Les autorités de la wilaya n’ont pas concrétisé leurs engagements sur le terrain.

La préparation de la saison estivale aura été chaotique, en dépit des déclarations de Bouchemma Mohamed, wali de Tipasa, faites au micro de l’«Unique». D’autres points sombres seront détaillés dans nos prochains reportages sur la saison estivale 2019.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!