Feux de forêt à Tipasa : L’équilibre biologique et la biodiversité menacés | El Watan
toggle menu
jeudi, 22 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190822


  • Pub Alliance Assurance



Feux de forêt à Tipasa : L’équilibre biologique et la biodiversité menacés

07 août 2019 à 9 h 00 min

L’équilibre biologique et la biodiversité dans la wilaya de Tipasa sont menacés par la série d’incendies qui ont récemment ravagé des hectares de forêts sans épargner la faune, dans cette wilaya côtière enchanteresse.

Selon la Conservation des forêts de la wilaya de Tipasa, la faune et la flore dans cette wilaya ont subi d’importants dégâts dans les incendies enregistrés, la région ouest étant la plus affectée, puisque plus de 217 hectares de forêts y ont été ravagés. Des appels à enquêter sur l’origine de ces incendies dévastateurs ont, depuis, été lancés. «Est-il normal que huit incendies se déclarent le même jour, qui plus est, presque simultanément ?», s’est interrogé un citoyen, dénonçant «l’apparition récurrente de ce qu’il a qualifié de ‘‘barons du charbon’’», à l’approche de chaque Aïd El Adha.

«Les responsables de ces feux doivent être traînés devant la justice», a-t-il dit. Sur les réseaux sociaux, les images de forêts en feu et d’animaux calcinés ont semé l’effroi. L’image choquante d’un lièvre pris au piège dans une forêt en feu diffusée par la Conservation des forêts de la wilaya de Tipasa sur sa page Facebook, a tout particulièrement provoqué un tollé et une vague d’indignation.

«C’est choquant !», «C’est une catastrophe», «Soyez miséricordieux envers ceux qui sont sur terre, Allah vous fera miséricorde», sont quelques-uns des commentaires qu’on pouvait lire sous la publication. Selon la Conservation des forêts de la wilaya de Tipasa, la diffusion de l’image du lièvre calciné avec la mention «Image insoutenable d’un lièvre brûlé vif dans un feu de forêt» visait à sensibiliser les citoyens à la nécessaire préservation de la faune.

Evoquant l’intérêt derrière la publication sur les réseaux sociaux de cette image choquante, le conservateur des forêts de la wilaya de Tipasa, Mahfoud Boudina, a fait état de pertes «incommensurables» enregistrées chaque année par ses services en matière de patrimoine forestier et animal, estimant que le facteur humain reste la principale cause.

Afin de pousser le citoyen à cogiter et à préserver la richesse forestière et l’écosystème, nous avons décidé de publier une image parlante d’un lièvre brûlé, a-t-il expliqué, tout en rappelant le rôle primordial des forêts dans le maintien de l’équilibre écologique et de la biodiversité.

Le président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Apoce) de la wilaya de Tipasa, Hamza Belabbès, a tiré, quant à lui, la sonnette d’alarme, dénonçant cette situation exécrable qu’il a qualifiée de «crime commis volontairement à l’encontre des forêts, menaçant l’aspect écologique».          


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!