Soirées estivales à Blida : Rush sur l’esplanade de la mosquée El Kawthar | El Watan
toggle menu
jeudi, 22 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190822




  • Pub Alliance Assurance

Soirées estivales à Blida : Rush sur l’esplanade de la mosquée El Kawthar

13 août 2019 à 8 h 00 min

L’esplanade et le jardin de la mosquée El Kawther, au centre de Blida, s’est transformée, depuis le début de l’été, en un nouvel espace de détente pour les familles, qui ont fortement salué la décision des autorités locales de l’ouvrir aux citoyens.

Des femmes dégustant des glaces et profitant de la fraîcheur jusque tard dans la soirée, des enfants jouant sous les yeux vigilants de leurs parents…Selon le directeur des affaires religieuses et des wakfs de Blida, Kamel Belaâssel, la décision d’ouvrir l’esplanade et le jardin de la mosquée El Kawthar au public fait suite à un accord des autorités de la wilaya. Cette action vise, a-t-il dit, à marquer la contribution des mosquées à l’amélioration de la vie du citoyen, tant au plan cultuel que dans les autres aspects de sa vie, liés notamment à son bien-être moral et physique.

Cette initiative, présentée comme une première du genre à l’échelle nationale, a été prise suite au constat d’un nombre de familles ayant pris l’habitude de prendre place devant la mosquée durant les soirées, en dépit du fait qu’elle était fermée en dehors des heures de la prière. Un «fait qui nous a interpellés, d’où la décision d’ouvrir cet espace aux citoyens», a expliqué M. Belaâssel.

C’est ainsi que l’esplanade de la mosquée El Kawthar est devenue un lieu privilégié pour les familles et leurs enfants, qui commencent à y prendre place dès la fin de la prière de l’Asr, avant de voir le flux de citoyens grandir après la prière du Maghreb et faire le plein après la dernière prière de la journée (Icha), et ce, jusque tard dans la nuit, quand l’affluence est trop forte. L’ouverture de cet espace de détente intervient suite à une opération de réaménagement, lancée au profit de la mosquée El Kawthar, depuis trois ans, pour une enveloppe de 200 millions de dinars. Son taux d’avancement actuel est de plus de 95%, selon M. Belaâssel.

Les travaux de réaménagement du jardin et de l’esplanade de cette mosquée ont consisté, a-t-il ajouté, en une dotation en bancs et un éclairage aux couleurs scintillantes (la nuit), outre la plantation de plantes ornementales et de palmiers parcourant les allées du jardin. Cette mosquée, datant d’une quarantaine d’années, est située en plein centre de Blida et son minaret est visible des quatre coins de la cité. M. Belaâssel a également fait part du lancement d’un appel aux dons en vue de la réalisation de manèges pour enfants sur l’esplanade. Une décision a été prise par la même occasion, selon lui, en vue de l’élargissement de cette initiative à l’ensemble des mosquées de la wilaya. «Tout nouveau projet de mosquée, futur ou en cours, sera tenu désormais d’englober des places attenantes, destinées aux citoyens», a-t-il informé.

Des familles entières en «villégiature» à la place El KawthAr

Une virée à l’espace de la mosquée El Kawthar permet de faire le constat de l’important engouement qu’il suscite auprès de familles entières, qui y passent de longues heures à deviser pendant que les enfants jouent tout leur soûl sous l’œil bienveillant des adultes. L’affluence vers l’esplanade est allée crescendo, ces dernières semaines, avec la canicule qui sévit dans la région.

Les visiteurs semblent y trouver une «bouffée d’oxygène», du fait que le site de la mosquée El Kawthar, qui fait face au mont de Chréa, est traversé par une brise rafraîchissante, qui en fait une destination privilégiée à Blida, tant pour les femmes, qui se réunissent en petits groupes en papotant, que pour les enfants, qui créent une belle ambiance dans la place, grâce à leurs jeux (vélos, patins, roulettes…). La proximité de l’esplanade de la place Toute, cœur de la ville des Roses, est l’autre facteur ayant relevé la cote de cette place, car de nombreux citoyens ont pris l’habitude d’aller consommer des glaces au niveau des kiosques environnants, avant de venir prendre place près de la mosquée El Kawthar.

Mme Hadda, une sexagénaire, qui était accompagnée de sa belle-fille et de ses petites enfants, s’est dite «très contente» de cette initiative. «L’ouverture de l’esplanade de la mosquée aux familles est une véritable bouffée d’air, dans un ville manquant cruellement de lieux de détente», s’est-t-elle félicitée. Un sentiment partagé par Mme Khadidja (45 ans), qui se trouvait sur les lieux avec son mari, en train de surveiller leur fils qui jouait tranquillement. Cette dame a salué l’ouverture de l’esplanade en question, en l’absence d’aires de jeu pour enfants au niveau des cités, a-t-elle observé, se disant «ravie» d’y venir passer ses soirées «sans gêne, ni tracas».

Ce sentiment de sécurité a été aussi exprimé par un autre amoureux de ce lieu, Azzeddine (55 ans), qui a déclaré se sentir «totalement rassuré», en laissant sa femme et ses deux filles au niveau de l’esplanade, dont la surveillance est assurée par des agents de sécurité, au moment où il peut passer un moment agréable avec ses amis, dans le café voisin.

Le site d’ El Kawthar ne fait pas le bonheur des seuls adultes. Les plus grands gagnants semblent aussi être les enfants qui, à l’image de Yacine, Raouf, Mohamed et Nada, ne ratent pas une seconde pour se donner à cœur joie à leurs jeux préférés. «Avant, nous étions interdits de sortie par nos parents à cause de l’absence de lieux similaires dans nos quartiers», se rappellent-ils. Mais, fort heureusement, cela n’est désormais qu’un mauvais souvenir pour eux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!