CNAS de Blida : 8000 pénalités effacées | El Watan
toggle menu
dimanche, 03 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

CNAS de Blida : 8000 pénalités effacées

18 décembre 2021 à 10 h 00 min

Les mesures exceptionnelles liées à la suppression des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité social, ayant débuté en septembre dernier, prendront fin le 31 janvier 2022.

Approuvées en Conseil des ministres tenu le 22 août 2021 suite à la promulgation de l’ordonnance n°  21-12 du 25 août 2021, parue au Journal officiel n°65, elles concernent toutes les caisses des assurances sociales. À la CNAS de Blida, l’opération semble être réussie, puisque son taux d’avancement tourne autour des 90% à ce jour, à en croire son directeur, Hayek Abdelkader.

«Sur les 13 077 employeurs affiliés à la CNAS, 8706 (débiteurs) sont concernés par cette mesure exceptionnelle, dont environ 8000 qui ont vu leurs pénalités de retard carrément effacées», souligne-t-il. Pour lui, il s’agit là d’une opportunité à saisir pour se débarrasser du fardeau des pénalités.

Il explique que les opérateurs économiques concernés par ces mesures «peuvent bénéficier d’un rééchelonnement pour le paiement de leurs cotisations principales avec une exonération totale des majorations et des pénalités de retard lors du paiement de la dernière tranche».

Et dans le but de bénéficier de ces mesures, le débiteur est appelé à «verser les cotisations en cours puis la présentation d’une demande d’échelonnement des précédentes cotisations par l’employeur».

Se targuant d’être à la tête d’une agence qui a réussi son travail de sensibilisation, d’où le résultat sur le terrain, il a saisi l’occasion pour remercier «toute l’équipe de la CNAS de Blida, qui a fait de son mieux pour la réussite de l’opération de sensibilisation, et ce, à travers des contacts de porte-à-porte, des journées portes ouvertes, le contact avec la presse, le contact direct avec les opérateurs économiques…»

Il citera aussi l’ouverture des agences de la CNAS les samedis pour accueillir un maximum de débiteurs et être à leur service pour ceux qui veulent se déplacer sur place (en présentiel).

Toutefois, notre interlocuteur insiste sur la digitalisation, jugée réussie, de la CNAS, comme les demandes d’échéancier de paiement pour ceux qui ne peuvent pas payer cash les pénalités, la télédéclaration à travers l’ouverture d’un compte sur le portail numérique de la CNAS, le paiement électronique des cotisations par carte bancaire, et ce, suite à une convention liant la CNAS avec la BDL, et la demande d’une carte Chifa…

Enfin, Hayek Abdelkader rappelle que ces mesures exceptionnelles «s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’État, dont le but est d’accompagner et aider les opérateurs économiques à surmonter les conséquences négatives causées par la pandémie de la Covid-19».

Et de conclure : «Pour nous, ces mesures aident les opérateurs à mieux s’épanouir économiquement, ce qui contribuera, à coup sûr, à sauver des emplois».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!