Bouinan : Quand l’AADL devient source de maladies | El Watan
toggle menu
mercredi, 29 juin, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Bouinan : Quand l’AADL devient source de maladies

30 novembre 2021 à 10 h 00 min

Baptisée la cité «El Wouroud» et comptant 5000 logements de type AADL, cette cité, située à la ville nouvelle de Bouinan, n’a pourtant rien de «joyeux» !
A la place des fleurs et des roses, il y a surtout les égouts qui débordent de partout.

N’ayant pas un réseau d’assainissement efficace, les eaux usées se déversent dans un oued, non loin de la cité, mais une fois saturé, c’est le refoulement dans les regards d’égout et le débordement des eaux sales et polluées sur la chaussées.
Le hic est que ces regards sont situés sous les fenêtres, ce qui génère, en permanence, les mauvaises odeurs, voire des maladies, essentiellement des allergies.

«On souffre le martyre depuis qu’on a habité la cité il y a de cela quatre ans. D’ailleurs, je n’ai jamais vu de gros moustiques comme ceux qui n’hésitent pas à élire domicile dans nos maisons, même en plein hiver. Où est l’AADL ?», dénonce Hakim Kouaci, retraité, avant de poursuivre : «Etant parmi les premiers souscripteurs de la formule location-vente en 2001, nous avons attendu plus de 15 ans pour bénéficier enfin de nos clés.

Mais une fois ces dernières remises, voilà qu’on fait face à autre problème toujours causé par la défaillance de l’AADL. Après les flagrantes lenteurs liées à l’exécution des travaux, voilà le tour de la démission pure et simple».
massacre environnemental

Pour plus d’un, non seulement l’AADL a commis un massacre environnemental en bâtissant ses logements sur des terres des plus fertiles de la Mitidja, voilà qu’un autre massacre surgit et demeure aussi grave que le premier : la pollution. En effet, l’évacuation des eaux usées n’est pas assurée convenablement et les eaux polluées se déversent dans un oued restreint et peuvent constituer même une menace sur le peu de terres agricoles (environnantes) qui restent…

Les services des ministères de l’Habitat, de l’Environnement, de l’AADL, ainsi que ceux de la wilaya de Blida, de la wilaya déléguée de Bouinan et de la nouvelle APC réagiront-ils pour trouver une solution à un grave problème touchant à la santé humaine et à l’environnement ?

L’avenir nous le dira…


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!