Blida : Une «génie» des maths s’en va | El Watan
toggle menu
dimanche, 03 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Blida : Une «génie» des maths s’en va

20 décembre 2021 à 10 h 00 min

Quelle triste nouvelle ! C’est la meilleure prof que j’ai eu durant tout mon cursus», témoigne, avec reconnaissance, Mehdi M. diplômé pourtant d’une prestigieuse université française et ancien élève dans un lycée à Blida.

En effet, la disparition, vendredi dernier, à l’âge de 72 ans, de Mme Merkantia Bensouna Meriem n’a surtout pas laissé indifférents les nombreux élèves qu’elle a formés avec amour et abnégation durant une trentaine d’années.
Très compétente et dévouée, elle aura marqué l’enseignement des mathématiques à Blida, notamment au lycée Omar Ibn Khatab, grâce à sa remarquable pédagogie, elle qui a su humaniser une matière jugée froide et difficile à assimiler.

La plupart de ses anciens élèves ont réussi leurs études et ont eu de bonnes notes en maths au baccalauréat. Et pour les «faibles», Mme Merkantia ne ménageait aucun effort pour leur consacrer des heures supplémentaires… et surtout gratuitement.

«C’était une femme de valeur. Elle s’adonnait à fond pour réussir ses cours en donnant des exemples tirés de la vie quotidienne. Elle incarnait les maths et la logique même en dehors des classes», se souvient une ancienne élève…
Femme combattante et pour la réussite de ses élèves et bien évidemment de ses enfants, son amour et sa passion pour l’enseignement et la pédagogie ont fait d’elle l’enseignante qui a réussi sa mission. La plupart de ses disciples sont des cadres aujourd’hui.

Aussi, ses enfants ont tous eu leur bac avec mention et sont devenues des médecins, architectes… compétents et très estimés par la population.

Humble et discrète, la longue maladie dont elle souffrait a eu raison d’elle, mais sa souffrance se conjuguait à l’intimité. Sa compétence avérée avait même poussé des cadres du ministère de l’Éducation nationale à la solliciter dans l’élaboration du programme scolaire.

Vendredi, ils étaient nombreux à lui rendre un vibrant hommage et l’accompagner vers sa dernière demeure. Sur les réseaux sociaux, les témoignages de reconnaissance et de condoléances ont enflammé la Toile.

Après la disparition, il y a quelques années, de M. Ferhat, grand matheux à Blida, voilà qu’une autre icône des mathématiques s’en va, laissant derrière elle des générations d’élèves convaincus que les maths sont certes une affaire de logique et de rigueur… mais également d’humanisme et d’altruisme !

Adieu madame la professeure, vos anciens élèves ne vous oublieront jamais…


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!