Blida : Fruits et légumes… Des prix très abordables | El Watan
toggle menu
mercredi, 17 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan17072019



  • Pub Alliance Assurance




Blida : Fruits et légumes… Des prix très abordables

23 juin 2019 à 8 h 33 min

Les prix des fruits et légumes sont en chute libre, avec des baisses allant de 10 à 20% en cette fin de saison printanière et le début de l’été. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les prix sont cléments avec des niveaux saisonniers.

En effet, l’arrivée des produits agricoles sur le marché n’est pas étrangère à cette baisse sensible des prix. Cette baisse inattendue de la mercuriale est de nature, par ailleurs, à faire baisser la tendance inflationniste, et en même temps le coût de la vie.

Les ménagères ont constaté ces jours-ci une décrue significative des prix dans les marchés de presque toutes les communes de la wilaya, dont l’Arba, Bougara, Boufarik, Blida, Mouzaïa et d’autres. Les prix sont très abordables, notamment la tomate, qui est à 45 et 50 DA/kg, les poivrons à 80 et 90 DA, alors que les carottes, les navets et les aubergines sont à moins de 70 DA/kg.

La baisse la plus significative est celle de l’haricot blanc, vendu parfois à 220, voire 200 DA/kg, alors qu’en moyenne son prix ne descend pas en-dessous de 350 DA/kg. Même tendance baissière pour les autres types d’haricots, dont celui dit ‘‘Grini’’ (rouge et blanc), vendu à 120 et 140 DA/kg, alors que le vert est cédé à 80 et 90 DA/kg. Quand à l’oignon, c’est le légume le moins cher des étals, il est à 30 et 32 DA/kg. Le prix qui est resté scotché, pour le bonheur des ménagères, est celui de la pomme de terre, qui est à 40, 45 et 50 DA/kg, toutes variétés confondues, Oued Souf, Aïn Defla et Mostaganem.

La pastèque creuse l’écart…

Une variété de fruit de saison orne les différents étals des commerçants de fruits au niveau de la plupart des marchés informels, où on constate de visu les prix affichés qui attirent toutes les ménagères: la banane, à 160 DA/kg, la pêche à 70 jusqu’à 100 DA/kg et l’abricot, à 80 et 110 DA/kg. La pastèque, qui a fait son apparition depuis le mois de Ramadhan et dont le prix oscillait entre 100 et 150 DA/kg, est actuellement cédée à 25 et 30 DA/kg. Le prix de ce fruit sucré et gorgé d’eau a creusé l’écart avec tous ceux des autres fruits et permis aux chefs de famille aux bourses faibles d’en profiter au maximum.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!